mardi 17 septembre 2019 01:42:13

Bordj Bou-Arréridj, Gaz naturel : 730 foyers raccordés au réseau

Le programme de raccordement au réseau de gaz naturel des foyers de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj se poursuit. Ce programme, qui a touché les zones reculées et difficiles d’accès comme Zemmoura et Djaâfra, a couvert près de 730 maisons ces derniers jours. Ces maisons sont situées dans différentes localités de la wilaya.

PUBLIE LE : 19-02-2013 | 23:00
D.R

Le programme de raccordement au réseau de gaz naturel des foyers de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj se poursuit. Ce programme, qui a touché les zones reculées et difficiles d’accès comme Zemmoura et Djaâfra, a couvert près de 730 maisons ces derniers jours. Ces maisons sont situées dans différentes localités de la wilaya.

Le 18 février, les habitants du chef-lieu de la commune d’Ouled Sidi Brahim ont assisté à la mise en service du réseau de gaz naturel pour 400 foyers. Il a fallu, pour cela, la réalisation également d’un réseau de transport long de plus de 14 kilomètres. Ce qui n’a pas été facile à cause du relief accidenté de la région. Le coût de l’opération qui a avoisiné les 15 milliards et demi l’indique.
Notons que la localité de Tizi Kchouchene, située dans la même commune, a été couverte l’année dernière. Mais le chef-lieu n’a pas pu être atteint en même temps. Ses résidents qui ont souffert du froid n’avaient d’autre choix que de recourir au gaz butane même cher en cas de pénurie ou utiliser le bois pour se réchauffer. La mise en service du réseau de gaz naturel intervient à temps avec la dégradation constatée de la température.
Même soulagement chez les habitants du village d’Oued Hssine qui dépend de la commune de Tixter. Ils ont profité de l’inauguration du réseau de gaz naturel qui a eu lieu également le 18 février. Les chouhada dont ils ont célébré la journée ne sont pas morts pour rien. Leurs sacrifices leur ont offert la possibilité de vivre dignement. Eux aussi, ont dit adieu aux mauvaises conditions de vie, et plus particulièrement au froid rigoureux. 202 compteurs ont été branchés. 15 km de canalisations ont été mis en place. Ce qui a demandé un financement de l’ordre de près de 8 milliards de centimes.
Une semaine plus tôt, c’était le tour pour les résidents du village de Lachbour situé pourtant à 7 kilomètres du chef-lieu de wilaya d’être touchés par cette opération. Ce village qui a grandi en quelques années a nécessité l’élargissement du réseau de cette matière précieuse. 126 abonnements ont été réalisés pour un montant de près de 3 milliards de centimes.
La priorité est accordée cette année au raccordement du chef-lieu de communes qui n’ont pas été couvertes à cause de leur éloignement comme Taguelait, Bendaoud, Harraza, Bendaoud et El Maien. Ces localités sont également situées dans des zones montagneuses.
Rappelons que la wilaya de Bordj Bou-Arréridj a réalisé un taux satisfaisant de 75 % de couverture en gaz naturel.
F. Daoud

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions