samedi 17 aot 2019 15:53:52

Bouguerra Soltani à Blida : “Une économie solide et diversifiée gage de stabilité”

Le président du Mouvement de la Société pour la paix (MSP), Bouguerra Soltani, a indiqué, hier, à Blida, que la diversification de l’économie nationale et sa consolidation constituent le gage de la stabilité et l’immunité du pays.

PUBLIE LE : 16-02-2013 | 23:00
D.R

Le président du Mouvement de la Société pour la paix (MSP), Bouguerra Soltani, a indiqué, hier, à Blida, que la diversification de l’économie nationale et sa consolidation constituent le gage de la stabilité et l’immunité du pays. «Immuniser l’Algérie contre le chantage et les manœuvres malsaines de certains pays étrangers dépend d’une économie solide et diversifiée. Il faut que toutes les forces vives du pays se mobilisent pour tracer un plan de développement à moyen et long termes afin de réaliser cet objectif», a affirmé,  M. Soltani, lors d’un meeting de proximité tenu dans la commune de Bouarfa,  dans le cadre de la préparation du 5e congrès du parti prévu en mai prochain. «Compter uniquement sur les hydrocarbures expose l’Algérie aux pressions étrangères», a estimé M. Bouguerra qui a appelé à investir les réserves  de change dont dispose le pays dans la mise en place d’une économie productive  et la diversification des sources de revenu. D’autre part, le président du MSP a réitéré l’opposition de son parti à l’exploitation du gaz de schiste, estimant que l’Algérie «ne doit en aucun cas être un champ d’expérimentation dans ce domaine, d’autant plus que le pays dispose encore d’importantes réserves de pétrole et peut également s’appuyer sur d’autres secteurs comme l’agriculture, l’industrie et le tourisme».
S’agissant du projet de la révision de la Constitution et des réformes politiques, M. Soltani a indiqué que «ces étapes importantes doivent être franchies dans un cadre de larges concertations entre l’ensemble des partis politiques et dans un climat de sérénité afin de mettre l’Algérie à l’abri de toute ingérence étrangère et d’éviter les scénarios d’instabilité que vivent  certains pays voisins». Par ailleurs, le président du MSP a estimé que la célébration du cinquantième anniversaire de l’indépendance devrait constituer une «opportunité pour effectuer une évaluation exhaustive de tout ce qui a été réalisé jusque-là, déterminer les lacunes et les défaillances et tracer un plan de développement à moyen et à long termes».

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions