lundi 18 dcembre 2017 11:51:12

Hydraulique, Sellal : “Assurer une distribution permanente et régulière pour toute la population”

Trois couloirs de transfert de la ressource en eau potable vers les zones nord et sud de la wilaya de Constantine seront réalisés pour “renforcer et sécuriser” l’alimentation en eau potable (AEP) dans la wilaya

PUBLIE LE : 17-02-2013 | 0:00
D.R

Trois couloirs de transfert de la ressource en eau potable vers les zones nord et sud de la wilaya de Constantine seront réalisés pour “renforcer et sécuriser” l’alimentation en eau potable (AEP) dans la wilaya, a indiqué samedi le directeur des ressources en eau, M. Ali Hammam. S’exprimant en marge de la visite d’inspection du Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, dans cette wilaya, M. Hammam a souligné que «l’AEP de Constantine a nécessité des mesures de renforcement et de sécurisation pour assurer une distribution permanente et régulière pour toute la population». Ces mesures qui nécessitent un investissement public de 9,4 milliards de dinars seront fondées sur des opérations de transfert à partir du réservoir 50.000 m3 d’El-Guemmas, de la station de traitement d’Oued Athmania (Mila) et du réservoir de Massinissa (20.000 m3) d’El-Khroub, et le champ captant de Boumerzoug, «pour améliorer l’approvisionnement des populations en cette substance vitale à travers toutes les régions de la wilaya». Le renforcement de l’AEP des cités Djebel El-Ouahch, Ziadia, Sakiet-Sidi-Youcef et Émir-Abdelkader, ainsi que dans plusieurs communes de la wilaya, à l’instar de Didouche-Mourad, Hamma-Bouziane et Zighoud-Youcef, se fera à partir  du réservoir d’El-Gammas, pour un montant sollicité de 2,5 milliards de dinars, a indiqué M. Hammam. Le dédoublement de la conduite pour le renforcement de l’AEP à partir de la station de traitement d’Oued Athmania vers Hamma-Bouziane et Zighoud-Youcef, et le renforcement de l’alimentation en eau potable à Aïn Nehas, Bounouara, Aïn Abid, El-Hambli et Beni-Yagoub, à partir du réservoir de Massinissa, nécessiteront, respectivement, des investissements de 4,5 milliards et de 2,4 milliards de dinars, a précisé le directeur des ressources en eau.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions