lundi 20 mai 2019 04:43:45

Il appelle à l’évaluation ponctuelle de l’état de la justice : M. Charfi sollicite l’élite opérationnelle de la magistrature

Le ministre de la Justice rend hommage aux présidents des tribunaux et les procureurs de la République, qu’il considère comme «vecteur essentiel» de la mise en œuvre de la politique judiciaire de l’Etat.

PUBLIE LE : 16-02-2013 | 0:00
D.R

Le ministre de la Justice rend hommage aux présidents des tribunaux et les procureurs de la République, qu’il considère comme «vecteur essentiel» de la mise en œuvre de la politique judiciaire de l’Etat.

C’est dans cette perspective que, le ministre de la Justice et Garde des sceaux, M. Mohamed Charfi,  s’est réuni jeudi, avec les procureurs de la République et les présidents de tribunaux,
Cette initiative a fait dire à M. Charfi, lors de son allocution d’ouverture, que son département se fixe un double objectif : «Impulser une dynamique morale et élever notre mission au rang que lui confère la Constitution».
Par cette orientation, le garde des Sceaux, comme il l’a souvent signifié depuis sa prise de fonctions, veut intégrer davantage les compétences, surtout jeunes, dans le développement de la justice. Le secteur, insiste le ministre, «a besoin de tous ceux qui ont fait serment de la servir et le juge en premier». Aujourd’hui, comme toujours, «rendre justice n’est pas une simple obligation professionnelle et ne saurait s’accommoder d’une application de mécanique  de la loi».
Si, jusqu’à présent, un travail remarquable est effectué notamment depuis la réforme judiciaire engagée voilà 14 ans, M. Charfi ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Mais, la justice «a besoin en ces temps où la corruption fait des ravages, de bons pêcheurs qui savent nouer leur filet afin qu’il laisse passer le menu fretin pour ne retenir que les requins». Dans la même optique, le premier responsable de la justice relève que les collaborateurs sont aussi précieux à la qualité  de la justice que le juge.  L’amélioration des prestations ne doit exclure aucun corps. «Les collaborateurs, ajoute-t-il, sont aussi précieux à la qualité de la justice que le juge. Ils sont responsables et même si leurs tâches semblent parfois simples, elles peuvent avoir des conséquences graves sur le contenu  du jugement auquel ils contribuent en amont et en aval.»  
Dans un autre registre, M. Charfi, rend hommage aux présidents des tribunaux et les procureurs de la République, qu’il qualifie de «vecteur essentiel» de la mise en œuvre de la politique judiciaire de l’Etat en les traduisant concrètement au service des justiciables. Passant au peigne fin son secteur, le ministre a n’a pas manqué de donner des instructions à même d’assurer «les bonnes conditions de travail pour tous les concernés et surtout pour vos  collaborateurs que sont les personnels du greffe y compris ceux des corps communs.»
Pour y parvenir, le ministre exhorte les procureurs de la République et les présidents de tribunaux à «être à l’écoute de tous et à prendre les initiatives  pertinentes en la matière». La «sérénité du travail» est, selon lui, une condition sine qua non d’une «justice apaisée, éloignée des invectives et des conflits marginaux contraire à l’objectivité et l’impartialité de la justice».
Par ailleurs, il convient de souligner que la fonction de président de tribunal et de procureurs de la République permet de mettre la lumière sur la bonne collaboration de la police judiciaire pour une efficacité de l’action pénale. Un apport qui implique que des relations de confiance et de respect soient en permanence entretenues entre les deux corps  dans l’intérêt de la lutte contre le crime sous toutes ses formes.
Il est lieu de rappeler que le ministre a toujours favorisé «la qualité de la justice», la considérant comme une priorité. Avec l’Union nationale des barreaux algériens, M. Charfi a ouvert les portes du dialogue.                            
Fouad Irnatène

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions