jeudi 20 septembre 2018 22:31:20

Développement du sud, Ould Kablia et Benaïssa à Illizi : Un train de mesures importantes

Ould Kablia à propos de la crise au sahel : “Aucune crainte quant à la sécurité des frontières”

PUBLIE LE : 16-02-2013 | 0:00
D.R

De notre envoyé spécial à Illizi, Makhlouf Aït Ziane         

Un objectif majeur : booster la croissance économique régionale en associant les acteurs locaux.

C’est avec la ferme intention de prendre en charge les préoccupations inhérentes aux populations locales, et de concrétiser les engagements du gouvernement, que les rencontres de concertation régionale sur le développement du Sud se sont achevées jeudi soir par l’ultime étape de ce périple : Illizi.
En effet, après deux précédentes rencontres tenues à Ghardaïa et à Adrar, cette initiative a concerné au total 10 wilayas du Sud, d’après lesquelles, les membres du gouvernement ont convenu  de booster la croissance économique dans ces régions en prenant des mesures en faveur des acteurs afin qu'ils participent à l'amélioration de la sécurité  alimentaire du pays.S’expliquant sur le pourquoi de cette démarche particulière, le ministre de l'Intérieur et des Collectivités  locales, M. Daho Ould Kablia, a tenu à préciser lors d’un point de presse, que « L'objectif de ces rencontres est de vérifier si les mesures que prend le gouvernement en faveur du développement du Sud correspondent aux besoins exprimés par les populations. »     
Ce dernier s'exprimait lors d'un point de presse animé conjointement avec le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, M. Rachid Benaïssa.              

Incendie du marché : les commerçants seront indemnisés
 Interpellé à propos de l’indemnisation des commerçants dont les locaux avaient été endommagés par l'incendie, le ministre a rappelé que « le gouvernement les  indemnisera.  Nous sommes prêts à construire de nouveaux marchés dans la ville et à aménager de nouveaux espaces commerciaux », a-t-il ajouté. Dans ce cadre Ould Kablia a également évoqué la stratégie de l'Etat visant à éradiquer le commerce informel « cette stratégie vise à aboutir à une meilleure organisation du secteur du commerce.»
 Evoquant l’intérêt stratégique que représente le développement de cette région du pays, le ministre de l’Intérieur  et des Collectivités locales a indiqué « qu’on entend souvent dire que l’Etat ne donne pas d’importance aux wilayas du Sud. » Ce qui, selon lui,  « est faux ». Il dira dans ce sens que « le gouvernement  est très attaché quant au développement des régions du sud du pays ».  Selon lui, « l’Etat veille sur l’ensemble des domaines et  secteurs liés au développement social et économique et le bien-être des populations ». Et de poursuivre que « les nombreuses visites effectuées dans les wilayas du Sud, confirment la prise en considération des doléances de ses habitants, en visant entre autres l’amélioration de la communication  avec les citoyens et donc à mieux comprendre leurs problèmes. »
Pour appuyer ses dires, le ministre a mis l’accent sur les différents projets réalisés dans la wilaya d’Illizi, en relevant notamment que « de 1999 à 2012, le gouvernement a injecté une enveloppe financière de 122 milliards de dinars, dans le cadre des trois programmes quinquennaux de développement initiés par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika. »

10 milliards de dinars injectés chaque année au profit d’Illizi  
Il précisera à cet effet que « chaque année l’Etat injecte une moyenne de 10 milliards de dinars. » Au demeurant, se fera-t-il fort de rappeler, « plusieurs projets de développement socio-économique en faveur de cette wilayas du Sud, et en particulier celle-là, seront finalisés d’ici la fin du troisième quinquennat (2010-2014) », avant d’ajouter que « ces régions vont bénéficier d’autres programmes complémentaires. »
Dans ce cadre le ministre a brossé  un tableau sur les projets réalisée, ou en cours de réalisation, dans la wilaya d’Illizi tels que le secteur de l’habitat, où « 26.670 logements sont prévus  avant fin 2014, avec au programme également la réalisation de 1.000 logements ruraux au niveau de Bordj Haouas, situé entre Illizi et Djanet.»
S’agissant de la jeunesse, le plan porte notamment sur « huit projets  pour le développement du sport de proximité, en plus de la réalisation de 45 aires de jeux et la création de nouveaux postes budgétaires dans divers secteurs prochainement. » Concernant le secteur de la santé, le ministre a relevé que « huit centres de maternité et 36 salles de soins, sont prévus avant fin 2014 ».
Pour l’éducation, il est prévu, dans le même cadre, « la réalisation de quinze écoles primaires, onze écoles moyennes et huit lycées, tandis que pour l’enseignement supérieur une université de 2.000 places est en cours de réalisation », a ajouté le ministre.         

Un dialogue fructueux pour booster l’économie du Sud
 Mettant à profit cette occasion, M. Daho Ould Kablia a mis l’accent sur les précédentes rencontres organisées dans les wilayas de Ghardaïa et d’Adrar, en les qualifiant « d’importantes ». Il a affirmé au demeurant que « ces rencontres de concertations ont donné de bons résultats». Tout en précisant que « booster l’économie dans les wilayas du Sud nécessite l’engagement d’un dialogue fructueux, sincère et ouvert avec toutes les parties concernées. » Et de poursuivre « ces concertations avaient permis de confirmer que, contrairement à ce que pensent les détracteurs de l'action du gouvernement qui soutiennent que le Sud est délaissé, les indicateurs dans certaines wilayas de la région s'avèrent meilleurs par rapport au Nord notamment en ce qui concerne  l'indice du développement humain », soulignant  dans cette optique que « le gouvernement avait déjà pris des mesures en faveur de ces wilayas avant même l'achèvement de ces rencontres. »
A une question sur la lutte contre la sous-administration, le ministre a répondu en ces termes : « des mesures ont été déjà prises pour ouvrir de nouveaux postes budgétaires afin de renforcer l’appareil administratif par un personnel issu de ces régions. »
M. A-Z.

-----------------------------

Ould Kablia à propos de la crise au sahel
“Aucune crainte quant à la sécurité des frontières”
«L’instabilité du Mali, du Niger, et la Libye ne représente aucun danger pour  l’Algérie », c’est ce qu’a affirmé jeudi dernier, le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, M. Daho Ould Kablia. S’exprimant lors d'un point de presse animé conjointement avec le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, M. Rachid Benaïssa, en marge de  la  rencontre de concertation avec les acteurs du développement de la wilaya d’Illizi, le ministre a assuré que « les frontières de notre pays avec les pays du Sahel, notamment  le Mali sont bien protégées ».  Il dira dans ce sens « qu’il n'y a aucune crainte quant à la situation sécuritaire aux frontières du sud du pays, car ces dernières sont protégées par l'Armée nationale populaire ». Concernant l’intégration de la population de la région dans les corps sécuritaires, le ministre  a indiqué « qu’il y a 253 postes budgétaires  relevant des différentes structures de la police », tout en rassurant quant à son intention réelle « d’aider les citoyens d’Illizi à bénéficier de ces postes de travail ». A une  question relative à la possibilité de créer une école de police dans cette région, le ministre a fait savoir que « la réalisation de ce projet est déjà prévue dans la wilaya de Tamanrasset ». Par ailleurs le ministre n’a pas manqué de mettre l’accent sur le rôle des citoyens dans la  stabilité de la sécurité des frontières, en relevant que « les habitants d’Illizi ont un rôle vital en contribuant à la sécurité et à la stabilité de la région ».
Lors de cette rencontre les représentants de la société civile et les acteurs locaux, ayant pris part à cette rencontre, ont condamné vigoureusement l'attaque de Tiguentourine. A une autre question portant sur la construction d’un institut spécialisé dans les énergies, pour la formation des jeunes de cette wilaya et les régions limitrophes, le ministre a rappelé que « cette école sera réalisée prochainement ».  
M. A. Z.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions