samedi 22 septembre 2018 13:05:17

Messahel s'entretient à Bruxelles avec Mme Catherine Ashton : Enjeux sécuritaires et développement dans le Sahel au menu

Le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, M. Abdelkader Messahel, s'est entretenu, mercredi à Bruxelles, avec la Haute représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Catherine Ashton.

PUBLIE LE : 07-02-2013 | 0:00
D.R

Le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, M. Abdelkader Messahel, s'est entretenu,  mercredi à Bruxelles, avec la Haute représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique  de sécurité, Catherine Ashton.

L'entretien, qui s'est tenu en marge de la réunion ministérielle de soutien et de suivi sur le Mali, a porté essentiellement sur les derniers développements intervenus au Mali aux plans politique, militaire et humanitaire. Le ministre a rappelé la position de l'Algérie qui soutient tous les efforts visant à permettre au Mali de recouvrer sa souveraineté sur l'ensemble de son territoire et a accélérer l'organisation d'un dialogue inter-malien, conformément aux dispositions des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.
Il a également réitéré le soutien de l'Algérie à la mise en œuvre de la feuille de route de la transition, adoptée par l'Assemblée nationale malienne et qui vise à restaurer l'ordre constitutionnel à travers la tenue d'élections crédibles qui devront se tenir dans un climat de sécurité et de concorde, apte à sceller la réconciliation entre les Maliens.
S'agissant de la situation globale qui prévaut actuellement au Sahel, M. Messahel a évoqué les enjeux sécuritaires et de développement en insistant sur la double priorité à accorder à la lutte, sans concession, contre le terrorisme et le crime transnational organisé et à la lutte contre la pauvreté, à travers le financement des projets de développement pour l’ensemble des pays de la région. La chef de la diplomatie européenne a réitéré, pour sa part, la solidarité et le soutien de l'Union européenne au peuple algérien et à ses forces de sécurité qui ont su, a-t-elle dit, faire face "avec bravoure" à l'agression terroriste perpétrée contre le site gazier d'In Amenas, tout en soulignant que le terrorisme "peut frapper dans n'importe quel pays du monde, et que pour cette raison, il nécessite une riposte robuste, globale et collective de la part de l'ensemble de la communauté internationale". S'agissant de la situation au Sahel, Mme Ashton a indiqué que les nombreux défis qui confrontent les pays de la région "nécessitent une approche globale qui prenne en charge les dimensions sécuritaire et socio-économique", ajoutant que l'UE inscrit son action dans le cadre d'"une coopération à long terme avec les pays de la région".
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions