mardi 19 novembre 2019 23:10:37

Sonelgaz : Les capacités de production d’électricité augmenteront de 2.500 mégawatts : L’été 2013 sans coupures

Les capacités nationales de production d’électricité «seront augmentées de 2.500 Mégawatts supplémentaires d’ici à l’été prochain», affirme le ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef Yousfi.

PUBLIE LE : 07-02-2013 | 0:00

Les capacités nationales de production d’électricité «seront augmentées de 2.500 Mégawatts supplémentaires d’ici à l’été prochain», affirme le ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef  Yousfi. Le ministre a également indiqué que 6.000 nouveaux postes transformateurs sont actuellement en voie de réalisation et devront être réceptionnés «avant l’été prochain». L’objectif de ces efforts est «d’atténuer le phénomène des coupures électriques durant les pics de consommation en saison estivale», a-t-il également précisé.  
Il convient de rappeler que le groupe Sonelgaz a d’ores et déjà, procédé au lancement d’un plan d’urgence en prévision de l’été 2013 en vue de faire face à une demande évaluée entre 1.800 et 2.000 Mégawatts équivalent en énergie électrique. A cet effet, cinq centrales de production électrique, sur les dix-sept prévues, entreront en production avant l’été prochain. Elles produiront 2.400 MW supplémentaires. Ce programme concernera également les régions du Sud qui bénéficieront de 650 MW équivalent en énergie électrique. La situation devrait être stabilisée avec la mise en marche de plusieurs centrales, dont celle de Hassi-Messaoud, d’une capacité de 260 MW, et celle d’El-Oued (100 MW). Dans le Nord, l’entrée en production des stations d’Oued Amizour (wilaya de Béjaïa), d’une capacité de 700 MW, ainsi que les stations de M’sila (160 MW) et de Koudiet Ed-Daraouch, qui seront opérationnelles avec une capacité de 1 200 MW, devraient soulager la pression sur le réseau électrique. M. Boutarfa a soulevé quelques points qui pourraient entraver la mise en œuvre de ce programme. Il appelle de ce fait, le gouvernement et les autorités locales à coopérer, en vue notamment de lever les contraintes liées au foncier et aux oppositions des citoyens, qui constituent les deux facteurs qui retardent la mise en œuvre des programmes engagés ces dernières années.
Concernant la capitale du pays, un programme spécial a été mis place en prévision de l’été 2013.
Outre ce plan d’urgence, le groupe Sonelgaz  a également mis en place un programme qui devait, à l’horizon 2015, assurer une production supplémentaire de 4 000 Mégawatts. Mais, face à cette augmentation record de la consommation, Sonelgaz s’est vue dans l’obligation de revoir ses «prévisions» à la hausse. Selon les estimations du PDG du groupe, M. Noureddine Bouterfa, ce pourcentage représente l’équivalent de 10.360 Megawatts en énergie électrique.
Désormais, Sonelgaz vise à investir, avec l’appui du gouvernement pour lui permettre d’augmenter sa production de 8.000 Mégawatts supplémentaires, portant le total à 12.000 Mégawatts à l’horizon 2017. Cette hausse de la production, «sera menée parallèlement au développement des réseaux de distribution à raison de (150.000 km) et de transport (12.000 km de réseau haute tension), et coûtera 3.000 milliards de dinars (21 milliards de dollars).
Salima Ettouahria
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions