Dépistage du cancer du sein par  “mammobile” : 80.000 femmes ciblées dans la wilaya de Biskra

L’association El Amel – CPMC a procédé hier au lancement officiel de la première opération de dépistage du cancer du sein par mammobile.
PUBLIE LE : 03-02-2013 | 0:00

L’association El Amel – CPMC a procédé hier au lancement officiel de la première opération de dépistage du cancer du sein par mammobile. Ce moyen de dépistage mettra le cap sur Biskra, comme première étape, avant de parcourir d’autres régions d’Algérie.
Le « mammobile », qui est en fait une unité mobile de dépistage du cancer du sein, a démarré du siège du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. Les équipes médicales, formées pour cette opération, recevront la première femme au matin du 4 février, journée mondiale Contre le cancer.
La présidente de l’association El-Amel, Mme Hamida Kettab, a déclaré que « l’opération de dépistage qui est placée sous le haut patronage du ministère de la Santé qui s’investit pleinement dans l’effort d’endiguer cette maladie ravageuse, permettra aux femmes algériennes vivant dans des zones enclavées, loin des centres de mammographies existant de se faire dépister gratuitement près de chez elles.» Et d’ajouter : « deux sponsors se sont investis avec nous dans l’acquisition et le bon fonctionnement de cette première, à savoir, Mobilis, l’opérateur historique de téléphonie mobile, et les laboratoires Roche Algérie.» Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, M. Abdelaziz Ziari, a déclaré qu’ « un travail de base se fait pour pallier le problème de radiothérapie.»
De son côté, Mme Lynda Boucherat, country Manager au laboratoire Roche Algérie a indiqué que « Roche participe avec fierté à la première opération de dépistage de masse par le mammobile en Algérie. Ce dépistage mené par l’association El Amel est une grande première.» Et d’ajouter : « Nous serons le partenaire exclusif pour une durée de trois ans.  Nous aiderons l’association à acquérir les logiciels informatiques qui permettent la lecture des mammographies et nous contribuerons à la formation des médecins intervenants dans cette opération ainsi que toutes les dépenses inhérentes.»  
Elle a expliqué que « 80.000 femmes sont ciblées à la wilaya de Biskra ce qui permettra à toutes les Algériennes de bénéficier, régulièrement, d’une mammographie, un examen indispensable, tous les deux ans, notamment pour les femmes âgées de 40 ans et plus et investir dans la lutte contre le cancer en Algérie.»
Les spécialistes estiment qu’ «à ses débuts, un cas de cancer du sein coûte 300.000 DA et en stade avancé à 5 millions de dinars.»
Actuellement, les moyens modernes permettant non seulement de réaliser le diagnostic avec précision et rigueur mais aussi de distinguer les différentes formes de cancer en établissant un listing qui permettra de classer les cancers du moins grave au plus grave.
Les facteurs prédictifs vont permettre, une fois le cancer identifié de façon précise, de personnaliser son traitement.   
Tout cela va permettre de traiter au mieux, sans sur
traiter, avec la meilleure efficacité sur les résultats et le moins d’effet secondaires possibles.  
Wassila Benhamed


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com