vendredi 07 aot 2020 04:34:50

L’Innovation et le Transfert de technologie en débat au Forum d’El Moudjahid : Pour un allègement fiscal au profit des créateurs

La conférence, qui intervient en marge de la consultation régionale sur le transfert de technologie organisée à Alger, les 29 et 30 janvier, en coordination avec l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, s’est voulue une occasion pour revenir sur le concept de transfert technologique et savoir-faire

PUBLIE LE : 01-02-2013 | 23:00
Ph :Nesrine

N otre pays, choisi pour abriter la deuxième consultation, est enclin de devenir un pôle pour lancer le débat sur la question et proposer les outils et les mécanismes susceptibles de rendre le transfert équitable et efficace. Pour le représentant du ministère de l’Industrie et de l’Investissement  M. Mohamed Hannache, l’état des lieux de l’innovation a déjà fait l’objet d’études, et que des projets de loi sont en cours d’élaboration pour encourager l’innovation.  Il citera entre autres le projet de création d’une agence nationale de l’innovation industrielle.  Un projet qui s’inscrit   dans le cadre de la mise en place d’un système national de l’innovation qui se fondera sur trois ancrages : une loi, une agence pour cristalliser et capitaliser les énergies des inventeurs et des jeunes talents, et la synergie entre l’éducation, la formation et la recherche. Le premier chantier de cette future agence sera le pôle technologique qui regroupera les futurs projets de biotechnologie au sein du Centre algérien des technologies de l’information et de la communication et des technologies avancées (CATICTA) de Sidi Abdallah.   

Un bureau de transfert technologique à Alger
De son coté le représentant de l’OMPI (Organisation mondiale de la propriété intellectuelle) basée à Genève, M. Ali Jazaïry, estime que seule une forte volonté politique traduite par une solide  plateforme institutionnelle et une administration efficace peut constituer la condition principale pour optimiser et réussir le transfert technologique en Algérie. Aussi, le chef de l’unité de l’innovation et du transfert technologique au sein de cette organisation voit que tout transfert technologique devrait profiter au développement économique à travers le rapprochement entre l’université et la sphère économique.  L’expert met en avant la nécessité pour les autorités algériennes de promouvoir la recherche et le développement, de mettre en réseau les différents acteurs et d’optimiser le volet ressources humaines à travers une formation adéquate par rapport aux besoins de l’économie nationale. Par la même occasion, il est revenu sur la réalisation d’un bureau de transfert  technologique, dont le lancement est prévu courant 2013 au Cyberparc de Sidi Abdallah. Le projet sera réalisé avec l’appui de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). Un accord-cadre, qui constitue la première étape de cette opération,  sera prochainement signé par l’Algérie et l’Organisation basée à Genève. Il sera supervisé par le ministère de l’Industrie, de la PME et de Promotion de l’investissement ainsi que l’Institut national de la propriété industrielle (INAPI). M. Jazaïry a également annoncé qu’actuellement des voix s’élèvent pour revendiquer des Nations unies, l’instauration de la décennie de l’innovation, tout en étant convaincu que la période 2020-2030, verra l’émergence des pays africains et arabes où ils seront leaders en matière d’innovation.
Quand au critère de classement des pays, tout porte à croire qu’ils seront revus, ce qui permettra à notre pays d’être reclassé, surtout que 2.000  brevets d’invention algériens sont enregistrés à l’étranger. Pour sa part le représentant de l’INAPI a avancé que cette annonce enregistre quelque 1.000 créations par an, mais à défaut d’exploitation, les inventeurs abandonnent leur projet, soulignant toutefois qu’un allègement fiscal au profit des créateurs serait motivant.
 Nora Chergui 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions