lundi 25 septembre 2017 07:08:16

Oran : Une liste conjointe CNEP-Banque-AADL pour les logements location-vente

Une liste conjointe AADL-CNEP-Banque pour les logements location-vente va être arrêtée à Oran, une fois terminés les travaux de voiries et réseaux divers (VRD)

PUBLIE LE : 13-10-2010 | 20:16
D.R

Une liste conjointe AADL-CNEP-Banque pour les logements   location-vente va être arrêtée à Oran, une fois terminés les travaux de voiries  et réseaux divers (VRD), a annoncé hier le directeur régional CNEP-Banque   d'Oran-centre, M. Abdelkader Slimani.           
Cette liste concerne les programmes de location-vente de 733 et 1002 logements, réalisés respectivement aux sites "plan d'occupation du sol 50" et   "POS 52" à haï El Yasmine, relevant de la commune de Bir El Djir, a précisé   le même responsable.    Pour ce qui est du programme de 1002 logements, dont le taux d'avancement des travaux de réalisation est de 88 pour cent, cette question n'est pas encore tranchée, a déclaré le même responsable en indiquant que "ce programme n'est   pas destiné qu'aux seuls épargnants".           
Il a également fait remarquer que "la CNEP-Banque ne peut satisfaire les demandes qu'une fois les critères d'éligibilité fixés".            
Pour sa part, le directeur régional de l'agence AADL d'Oran a déclaré à l'APS que "la liste des postulants pour les deux programmes a été établie et transmise à la CNEP-Banque, conformément aux procédures et modalités liées à cette opération".           
 Le vice-président de "l'association des souscripteurs au programme AADL"  d'Oran, M. Meziane Chirane, a déploré le retard accusé dans la distribution   des logements de ces deux programmes en déclarant "cela fait presque une dizaine   d'années que nous attendons. Nous voulons aujourd'hui une réponse claire".            
D'autre part, un troisième programme de location-vente de 250 logements,   prévu à Misserghine, à l'ouest d'Oran et géré par "ASSURE-IMMO", une ex filiale de la CNEP-Banque, n'est toujours pas lancé pour cause d'infructuosité de plusieurs   appels d'offres, a-t-on appris.            
Pour ce qui est du programme de 110 logements concrétisé à Aïn El   Turck, il y a plus d'une décennie et dont les habitations ont connu une dégradation avancée, la CNEP-Banque s'est dite disposée à le réévaluer pour permettre leur   vente dans le cadre du promotionnel.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions