samedi 21 septembre 2019 14:07:44

Contrôle technique automobile : 3,5 millions de véhicules concernés en 2013

Le contrôle technique étant obligatoire, tout contrevenant est désormais passible d’une peine de prison allant de deux à six mois.

PUBLIE LE : 06-01-2013 | 23:00
D.R

Le contrôle technique étant obligatoire, tout contrevenant est désormais passible d’une peine de prison allant de deux à six mois.

Pour l’année 2013, pas moins de 3,5 millions de conducteurs sont appelés à présenter leurs véhicules au contrôle technique à partir d’aujourd’hui, 7 janvier. Les propriétaires des véhicules sont donc tenus de se présenter à cette échéance au niveau des agences agréées par le ministère des Transports, faute de quoi ils s’exposeraient à des sanctions allant du paiement d’une amende de 20.000 à 50.000 DA, à une peine d’emprisonnement de deux à six mois, en passant par un suspension du permis de conduire pour une durée de deux à six mois.
Selon l’ancien directeur de la Société de contrôle technique automobile, M. Ali Touahri, pas moins de 3.5 millions de véhicules toutes catégories confondues sont concernés par le contrôle technique en 2013, dont plus de 2 millions représentent de sérieux dangers pour la vie de leurs propriétaires.
Il ajouté, dans le même sillage, que tout véhicule doit être muni d'un procès-verbal attestant qu'il a été régulièrement soumis au contrôle technique périodique pour pouvoir circuler. «Les véhicules concernés par cette opération sont tous les véhicules en circulation, notamment les véhicules utilitaires et les véhicules des activités règlementées (taxis, auto-écoles, ambulances, transport en commun de personnes ou de marchandises, transport de matières dangereuses), de même que les véhicules particuliers immatriculés en 2011», a-t-il expliqué.
À partir de cette échéance, les services de la gendarmerie et de la police vont procéder rigoureusement à la vérification de la validité des procès-verbaux de contrôle technique.
M. Touahri a précisé que près de 30% des véhicules qu’abrite le parc national automobile sont à l’origine des accidents de circulation survenus sur nos routes, dont la moyenne d’âge des véhicules légers estimée à 10 ans, tandis que les véhicules lourds sont âgés en moyenne de 14 ans.
Il a estimé que ces véhicules représentent de sérieux risques sur la sécurité routière, en faisant état de près de 5.2 millions de véhicules soumis au contrôle technique, soit 20% de la totalité des véhicules que contient le parc national, qui auraient un problème technique, soit dans le système de freinage, soit des feux de stop défaillants, etc.

209.101 véhicules immobilisés depuis 2003
Le contrôle technique s'apparente à un examen de santé du véhicule, tous les organes vitaux et de sécurité en sont vérifiés, entres autres les organes mécaniques, les équipements, la visibilité, la direction, le freinage, la carrosserie, l'éclairage et la signalisation. Pour l’année 2012, les statistiques de l’Établissement national de contrôle technique des véhicules ENACTA ont fait état d'un total de 397.317 véhicules toutes catégories confondues qui ont été contrôlés, soit un taux de 98,66%, au niveau des agences de contrôle que compte le pays.
Le nombre des contre-visites a, lui, atteint 4.526, soit un taux de 1,12%. Celui des immobilisations a atteint 865, ce qui représente un taux de 0,21%. Si l'on se réfère au détail, nous constaterons que les véhicules particuliers viennent en tête de liste de ces contrôles, avec 262.023 visites, 2.934 contre-visites et 515 immobilisations.
Les véhicules de location contrôlés, eux, ont atteint les 2.491. Ces mêmes véhicules sont aussi concernés par 13 contre-visites et 6 immobilisations. Les taxis, par contre, sont au nombre de 13.623 à faire l'objet d'une visite périodique, 59 contre-visites et 6 immobilisations, tandis que les auto-écoles sont au nombre de 1.334 contrôles, 10 contre-visites et 3 immobilisations. À noter que depuis l'instauration du contrôle technique en 2003, 15,5 millions de véhicules ont été contrôlés depuis 2003, année du lancement du programme, dont 209.101 ont été immobilisés. Les poids lourds viennent en deuxième position des véhicules soumis à une contre-visite ou immobilisation.
Depuis l'instauration du contrôle, 4 millions de poids lourds ont été contrôlés, 100.943 soumis à une contre-visite et 45.530 ont été immobilisés.
Salima Ettouahria

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions