dimanche 05 juillet 2020 12:33:42

Premier test de Benchikha aujourd’hui à 15 h à Bangui : l’En new look

Le sélectionneur national de football, Abdelhak Benchikha devra aligner une équipe "new look" aujourd’hui à Bangui face à la Centrafrique, pour le compte la 2eme journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2012.

PUBLIE LE : 09-10-2010 | 20:40
D.R

Le sélectionneur national de football, Abdelhak Benchikha devra aligner une équipe "new look" aujourd’hui à Bangui face à la Centrafrique, pour le compte la 2eme journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2012. Selon une source proche du staff technique, Benchikha compte aligner d’entrée trois nouveaux joueurs, il s’agit de Djamel Abdoun, Djamel Mesbah, et Carl Medjani. L’ultime séance d’entraînement prévue hier après-midi à l'heure du match (15h00), auquel devra participer l’ensemble des joueurs présents à Bangui, va permettre au sélectionneur national d’arrêter son onze entrant et surtout d’apporter les dernières retouche savant le jour J, notamment le dispositif tactique qui sera mis en place.
Il est vrai que les défections enregistrées en cascades chez les Verts  avant cette empoignade, avec les forfaits de pas moins de six joueurs (Boudebouz,  Ziani, Kadir, Guedioura, Amri Chadli, Matmour), y sont pour beaucoup dans les  changements en perspective que compte apporter Abdelhak Benchikha. En ce qui concerne le schéma tactique qui sera élaboré aujourd’hui face  aux "Fauves", tout porte à croire que le coach national va élaborer un schéma  plutôt porté vers l’offensif, dans l’objectif de décrocher les trois points  de la victoire, seul alternative pour se relancer dans ces éliminatoires.  Ainsi, le poste de gardien de but devra revenir sans surprise à Rais  Ouahab M’bolhi qui a démontré lors des séances d’entraînement qu’il reste toujours  le N.1.  En défense, Benchikha compte faire confiance à Carl Medjani, qui traverse  une période faste avec son club. Le sociétaire d’Ajaccio (Ligue 2 française),  devra composer la charnière centrale avec Madjid Bougherra.          Sur les côtés, Nadir Belhadj devra s’occuper du couloir gauche, alors  qu’Antar Yahia évoluera à droite de la défense.
Au milieu de terrain, Hassan Yebda retrouvera Medhi Lacen, où les deux  joueurs auront le rôle de la récupération, alors que l’animation du jeu sera  confiée probablement à Djamel Abdoun, qui est en train de faire sensation avec  sa nouvelle équipe de l’AO Kavala (D1 grecque). Enfin en attaque, le sélectionneur national devra reconduire Rafik Djebbour,  qui sera soutenu sur les ailes par Abdelkader Ghezzal, à gauche, et Djamel Mesbah  à droite.    
Lors de la 1ère journée des éliminatoires, l’Algérie a été tenue en  échec par la Tanzanie (1-1), au stade Tchaker de Blida.    Le match face à la Centrafrique sera dirigé par un trio arbitral angolais  composé de M. Helder Martins, assisté de ses compatriotes MM. Inacio Candido  et Miguel Luvumbo, alors que le 4e arbitre est Antonio Caxala.

Les "Fauves" n’ont pas droit à l’erreur, estime la presse centrafricaine
La presse centrafricaine était confiante hier quant  aux chances de sa sélection  de passer l’écueil de l’Algérie aujourd’hui au stade  de Boganda à Bangui (15h00), pour le compte de la 2e journée des éliminatoires  de la CAN-2012. " Mobilisons nous tous derrière les Fauves", a souligné le quotidien  l’Hirondelle qui met en garde les joueurs centrafricains contre "les attaquants  algériens très rapides dans leur système de jeu". "Ca passe ou ça casse, les Fauves ont décidé vaille que vaille de remporter  ce match", a ajouté le même titre, estimant que l’engouement de la "population  est de plus en plus grand", dans l’objectif d’aller soutenir la sélection. "Les Centrafricains n’ont pas le droit à l’erreur s’ils veulent aller  loin dans les éliminatoires", poursuit le quotidien, affirmant que la Centrafrique  n’aura pas le droit à l’erreur  aujourd’hui face aux Verts. "Les Fauves de Bazoubangui méritent plus que ça : où sont les 117  millions pour préparer le match de l’Algérie ?", s’interrogeait pour sa part  le quotidien Le Démocrate, qui déplorait le manque de moyens mis à la disposition  de la fédération centrafricaine de football (FCF), pour la préparation de cette  rencontre.  "C’est très grave et très décevant, jusqu’à vendredi, même pas un rond  n’a été donné à la FCF sur le budget du préparatif de ce match important",  indique au même titre un responsable de la FCF.    " Aujourd’hui la honte sera pour tous les Centrafricains", prévient le quotidien  qui tirait la sonnette d’alarme sur la nécessité de mettre les moyens financiers  et de passer l’écueil de l’Algérie aujourd’hui au stade de Boganda à Bangui (15h00),  pour le compte de la 2ème journée des éliminatoires de la CAN-2012. Toutefois, ce même titre estime que les Fauves "demeurent à ce jour  un danger pour les grandes équipes". "Le match s’annonce difficile", mentionne  sur sa Une le quotidien Centrafric Matin.   "L’urgence de la victoire ne semble pas échapper aux centrafricains  en général et aux Fauves en particulier", ajoute le même titre, estimant que  "les joueurs sont décidés à sortir le grand jeu pour battre l’Algérie". "Ce qui est sûr, le public banguissois n’ignore pas le rôle qui lui  revient lors de cette rencontre capitale", ajoute Le Centrafric Matin, en  avançant même que le stade de Barthélemy Boganda va faire le plein aujourd’hui.
"Le peuple centrafricain estime que l’heure est venue pour la RCA  de prendre part à la phase finale de la CAN. Cette participation passe par un  succès sur l’Algérie", conclu le quotidien. Lors de la 1ère journée des éliminatoires, la Centrafrique a forcé  le Maroc au partage des points à Casablanca (0-0), alors que l’Algérie a été  tenue en échec par la Tanzanie (1-1), rappelle-t-on.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions