mercredi 24 juillet 2019 04:41:22

Renault en Algérie : Création d'une société mixte en septembre

La création d'une société mixte avec le constructeur automobile français Renault pour la construction d'une usine de fabrication de véhicules en Algérie est attendue vers la mi- septembre, a affirmé hier, à Alger le ministre de l'Industrie, de la PME et de la promotion de l'investissement, M. Mohamed Benmeradi.

PUBLIE LE : 04-09-2012 | 0:00
D.R

La création d'une société mixte avec le constructeur automobile français Renault pour la construction d'une usine de fabrication  de véhicules en Algérie est attendue vers la mi- septembre, a affirmé hier, à Alger le ministre de l'Industrie, de la PME et de la promotion de l'investissement,  M. Mohamed Benmeradi. «La commission chargée du dossier se réunit aujourd'hui même (NDLR, lundi) pour finaliser l'accord afin d'aboutir vers la mi-septembre à la création  de la société mixte», a-t-il déclaré à des journalistes en marge de l'ouverture de la session d'automne de l'APN. Le capital algérien sera réparti entre la SNVI (Société nationale des  véhicules industriels) et le FNI (Fonds national d'investissement) et ce, «à  raison de 51% pour les partenaires algériens et 49% pour Renault», a réaffirmé  M. Benmeradi.  Le démarrage effectif de la fabrication des véhicules la marque Renault est ainsi prévu «dans les 14 mois, qui suivent la création de la joint-venture et non pas dans les 18 mois suivants comme initialement prévu», a souligné M. Benmeradi. L'accord-cadre pour la réalisation d'une usine de véhicules Renault en Algérie avait été signé le 25 mai dernier après 15 mois de négociations continues. L'accord table sur la production de 75.000 voitures par an, avant  d'atteindre progressivement 150.000 unités, dont une partie sera destinée à l'exportation. L'usine produira des véhicules avec un taux d'intégration de la production nationale de 20% à 25% dans une première étape et qui pourrait passer à 60% avec l'intégration des segments pneumatique et vitrage. L'usine Renault devrait être installée à Oran, alors que le premier site proposé pare l'Algérie était celui de Bellara, dans la wilaya de Jijel. Plus de 400.000 véhicules de différentes marques sont importés annuellement en Algérie pour un montant de 4 milliards de dollars/an.  
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions