vendredi 21 septembre 2018 17:49:20

L’ambassadeur de croatie : «L’Algérie, un pays facteur de stabilité dans la région»

L’ambassadeur de la République de Croatie en Algérie, M. Mirko Bolfek, a plaidé lundi pour le renforcement des relations algéro-croates, soulignant le rôle de l’Algérie, « un pays facteur de stabilité dans la région ».

PUBLIE LE : 29-08-2012 | 0:00
D.R

L’ambassadeur de la République de Croatie en Algérie, M. Mirko Bolfek, a plaidé lundi pour le renforcement des relations algéro-croates, soulignant le rôle de l’Algérie, « un pays facteur de stabilité dans la région ». M. Bolfek qui s’exprimait à l’issue d’une visite d’adieu au Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika à la fin de sa mission en Algérie, a déclaré avoir passé en revue avec le Chef de l’Etat « les rapports algéro-croates qui sont très bons », ajoutant que « nous avons évoqué les éléments pour élargir les (relations) et les consolider en leur donnant un meilleur cadre juridique et institutionnel ». « Nous avons examiné les moyens pour dynamiser nos relations », a ajouté le diplomate croate dans sa déclaration au terme de l’audience qui lui a été accordée par le Chef de l’Etat, annonçant, dans ce contexte, « la visite prochaine en Algérie du ministre croate des Affaires étrangères ». Après avoir rappelé les cinq années passées en Algérie en tant qu’ambassadeur de son pays, M. Bolfek a indiqué qu’il laisse l’« Algérie toujours algérienne, avec son identité et stable. Un pays facteur de stabilité dans la région ». Il a auparavant rappelé être venu, pour la première fois en Algérie, comme « jeune étudiant pour la fête du premier novembre 1962 », soit quatre mois après le recouvrement de la souveraineté nationale. « J’ai partagé avec les Algériens cette atmosphère d’Algérie sortant d’une époque coloniale, il y a 50 ans. Après, à plusieurs occasion, j’ai visité l’Algérie. Il y a 5 ans, j’y suis revenu en tant qu’ambassadeur de Croatie », a dit M. Bolfek. « J’ai trouvé une Algérie algérienne et j’ai partagé avec vous en juin 2007, des satisfactions, mais aussi des inquiétudes (...) puisque le pays venait de sortir d’une ère noire », a-t-il dit.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions