lundi 10 dcembre 2018 01:55:43

MC Alger : nouvel entraineur du doyen Jean-Paul Rabier entame son travail

Après le limogeage de Patrick Liewig qui était en disgrâce avec certains joueurs cadres de l’équipe tels Babouche, Zeddam et Chaouchi, les dirigeants mouloudéens ont fait appel au technicien françai...

PUBLIE LE : 23-08-2012 | 0:00
D.R

Après le limogeage de Patrick Liewig qui était en disgrâce avec certains joueurs cadres de l’équipe tels Babouche, Zeddam et Chaouchi, les dirigeants mouloudéens ont fait appel au technicien français, Jean-Paul Rabier, qui a déjà, par le passé fait un passage au Mouloudia, durant la saison 2003-2004 puis l’exercice 2004-2005 où il n’a pas terminé la saison. Rabier a entamé son travail mardi en fin d’après-midi à la forêt Bouchaoui. Il a longuement parlé avec le groupe et a expliqué sa manière de travailler et de communiquer avec eux. En présence des dirigeants, il a fait en sorte que tout soit clair dès le début, pour qu’il puisse entamer sa mission dans les meilleures conditions. Il  a donc voulu bien se faire comprendre. Connaissant parfaitement Jean-Paul Rabier pour l’avoir côtoyé lors de son premier passage chez le doyen, on peut affirmer sans risque de se tromper, qu’il a une forte personnalité et que ce n’est pas du tout le genre d’entraineur qui se laisse marcher sur les pieds. Il ne badine pas avec le travail et la discipline. Il agit en professionnel tout en étant certes proche de son groupe, seulement, il sait parfaitement mettre les limites là où il faut, pour se faire respecter par ses joueurs. Rabier a assuré une première séance d’entraînement dès mardi et à mis au point un plan de travail et de préparation, notamment en prévision du prochain stage qu’effectueront les camarades de Hachoud en terre tunisienne, avec à la clé des matches amicaux au programme. Cela lui permettra de voir à l’œuvre chacun de ses éléments afin d’avoir une idée plus précise sur le groupe, du fait qu’il ne connaisse aucun d’entre-eux mis-à-part, le capitaine Rédha Babouche qu’il a eu à driver lorsqu’il entraînait le Mouloudia en 2003-2005. Rabier a paraphé son contrat de deux ans mardi matin au siège du club, sis à la villa de Chéraga. Il percevra une mensualité d’environ 12.000 euros comme nous l’avons appris de source proche de la direction du club, soit le même salaire que touchait son prédécesseur Patrick Liewig. Pour ce qui est du staff technique, Rabier gardera Tifour l’entraîneur des gardiens de buts avec lequel il entretient d’excellentes relations puisqu’ils ont déjà travaillé ensemble. Le préparateur physique Suisse Bernard Gines, devrait lui aussi poursuivre sa mission à ses côté, puisqu’on croit savoir qu’il a donné son accord, il restera à désigner ses adjoints. Rabier a fait savoir qu’il n’avait encore rien décidé à ce propos mais qu’il le fera incessamment, en concertation avec la direction du club. Il s’est dit ravi de venir à nouveau travailler en Algérie et notamment au Mouloudia avec lequel il veut réussir une grande saison. Rabier ne cache pas ses ambitions de jouer les premiers rôles avec le MCA cette saison. Il a affirmé que le fait que ce soit la Sontarach qui prendra en mains les destinés du doyen l’a encouragé à accepter de répondre par l’affirmative aux sollicitations des responsables du Mouloudia, en plus du fait qu’il connait la maison et qu’il garde un bon souvenir des supporters mouloudéens qui l’ont toujours apprécié et considéré. Ces derniers attendent beaucoup de lui et cela Rabier le sait parfaitement. Il se dit conscient de la difficile mission qui l’attend, affirmant qu’il aime et n’a pas peur des défis.
Mohamed-Amine Azzouz  

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions