samedi 19 octobre 2019 13:26:36

Centre culturel islamique : Les mérites des dix derniers jours de Ramadhan

“Mois des récompenses et des bénédictions, mois du Coran et du discernement, mois des victoires» ; le Ramadhan, c’est le mois des faits et des grands évènements qui ont changé le cours de l’histoire, tient à rappeler le Dr Abdelhalim Gaba, lors d’une conférence tenue hier au Centre culturel islamique d’Alger.

PUBLIE LE : 10-08-2012 | 23:00
D.R

“Mois des récompenses et des bénédictions, mois du Coran et du discernement, mois des victoires» ; le Ramadhan, c’est le mois des faits et des grands évènements qui ont changé le cours de l’histoire, tient à rappeler le Dr Abdelhalim Gaba, lors d’une conférence tenue hier au Centre culturel islamique d’Alger. Et d’ajouter que durant ce mois sacré, plusieurs glorieuses batailles honorables ont eu lieu.
Le Dr Gaba a, par ailleurs, cité les grandes batailles du Ramadhan à l'issue desquelles Allah a accordé la victoire à l'Islam et aux musulmans.  
La grande bataille de Badr, intervenue pendant le Ramadhan, a été la première du genre entre croyants et infidèles. Les musulmans ont manifesté un héroïsme rare, mettant leur  âme au bout de leurs lances et préférant le martyre à la vie. Allah leur a accordé une grande victoire en l'honneur de l'Islam.
La conquête de La Mecque, elle aussi, a eu lieu pendant le Ramadhan : «Allah a accordé aux musulmans la plus grande des grâces, en rendant le Prophète victorieux et en purifiant sa sainte demeure de la souillure des polythéistes.» A la bataille de Tabouk, les soldats de l'Islam, sous la direction du Messager d'Allah, ont créé à Tabouk un camp d'entraînement militaire pendant la période du jeûne, pour que se manifeste la force des musulmans dans l'affrontement devant les opposer à l'armée byzantine. L'affrontement n'a pas eu lieu. Le Messager d'Allah est revenu de guerre pendant le Ramadhan même, et la victoire fut pour les musulmans», a expliqué le théologien avant de mettre en exergue le fait que les musulmans ont envahi quelques villes frontalières du sud de l'Espagne, sur la côte andalouse durant cette période sacrée.  «Il y a eu des signes de victoire, tout cela pendant le Ramadhan», a-t-il dit spécifiant que  c'est encore pendant le Ramadhan que les musulmans, guidés par le héros Tarek Ben Ziyad, ont battu le roi Roderick lors de la bataille décisive qui a permis aux musulmans de prendre possession de l'Andalousie, où ils sont restés 800 ans, diffusant l'Islam. «De là, les musulmans se sont répandus en Europe et en d'autres endroits du monde.»
En période de Ramadhan, les musulmans ont gagné une grande victoire sur les croisés sous la direction de Salah Eddine (Saladin) Al-Ayubi).
«Ses conseillers lui ont recommandé de se reposer du djihad pendant le mois de jeûne, mais Saladin a voulu continuer à se battre pendant le Ramadhan parce qu'il savait que le jeûne aide à la victoire, vu que pendant le jeûne, les musulmans doivent se surmonter ; cela leur assure la victoire. Le jeûne leur apporte détermination, héroïsme et volonté.»
Allant plus loin, ce fin connaisseur de l’histoire de la civilisation islamique précisera que pendant le Ramadhan, les musulmans ont résisté aux invasions barbares des Tartares qui se sont appropriés quelques-unes des capitales du monde arabe.
«Après cela, Allah a permis aux musulmans de mener les Tartares à la défaite, sous la conduite du sultan Qutuz, dans la bataille d'Ein Jalout.
Le 10 du mois du Ramadhan [1973], les musulmans ont traversé le canal de Suez pour libérer leur terre de l'occupation sioniste. Ils ont farouchement combattu les alliés d'Israël contre l'armée égyptienne. La bataille s'est terminée par une victoire raisonnable pour les musulmans.»  «Toutes ces batailles, menées pendant le Ramadhan, à l'issue desquelles Allah a accordé la victoire aux musulmans sur eux-mêmes [à travers le jeûne] et sur leurs ennemis, indiquent que ce mois est le mois de la victoire. Au moyen du jeûne, Allah réprime à la fois appétit et ennemi.» Le conférencier a, par la suite, loué les mérites des dix derniers jours du mois de Ramadhan. Selon lui, c’est l’occasion pour les musulmans de redoubler d’efforts dans leurs actes d’adoration et ainsi tirer pleinement profit de ces jours, derrière lesquels se cache la nuit du Destin («laylat Al Qadr »).
«C’est pourquoi il faut s’atteler à rechercher cette nuit, en multipliant les prières surérogatoires la nuit, en lisant beaucoup le Coran, et en faisant beaucoup d’invocations», dira le Dr Gaba. Il a également recommandé de faire beaucoup de dhikr (évocation) afin d’exprimer la gloire d’Allah pendant cette nuit bénie et afin de voir ses demandes exaucées par Sa Permission.
Kamélia H.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions