jeudi 19 septembre 2019 03:11:00

Programme de mise à niveau des entreprises : Une cinquantaine de PME reçoivent leurs décisions

Pour leur permettre de bénéficier du programme national de mise à niveau des PME, l'Agence nationale de développement des PME (ANDPME) a délivré des décisions, jeudi dernier, à cinquante-deux entreprises privées implantées dans la wilaya d'Alger.

PUBLIE LE : 27-07-2012 | 23:00
Ph. : Louisa

Pour leur permettre de bénéficier du programme national de mise à niveau des PME, l'Agence nationale de développement des PME (ANDPME) a délivré des décisions, jeudi dernier, à cinquante-deux entreprises privées implantées dans la wilaya d'Alger.

S’exprimant en marge de cette cérémonie, le directeur général de l'ANDPME, M. Rachid Moussaoui, a souligné qu’«avec ces décisions, les entreprises peuvent espérer des aides financières des pouvoirs publics et des crédits bancaires à des taux bonifiés». Il dira dans ce sens que «ces aides financières sont réparties selon la taille de l’entreprise et le facteur du chiffre d’affaires», en précisant que «ces aides sont destinées à payer, entre autres, les diagnostics des systèmes de management et de production, la certification de la qualité des produits, ainsi que l’acquisition de nouveaux équipements de production». M. Rachid Moussaoui a estimé que «la remise de ces 52 décisions aux entreprises éligibles montre que  le  programme de mise à niveau des PME a entamé son démarrage réel». Selon lui, «les entreprises bénéficiaires font partie des 600 premières PME ayant reçu l'accord  du ministre de l'Industrie, de la PME et de la Promotion de l'investissement pour participer à ce programme de mise à niveau». Le directeur a fait savoir, par ailleurs, que cette opération n’est pas la première, en indiquant que «519 décisions ont été déjà remises aux entreprises activant dans les wilayas de Sétif, Annaba et Oran».  Il a  qualifié la remise de ces décisions de travail de «très opérationnel». Il y a lieu de souligner que la majorité des entreprises bénéficiaires sont présentes dans des secteurs comme le BTPH, l'agroalimentaire et les services. M. Rachid Moussaoui n’a pas manqué de mettre l’accent sur le  nombre d'entreprises éligibles à ce programme, en relevant que «jusqu'à aujourd’hui, nous avons enregistré plus de 5.000 PME ayant formulé des demandes pour participer à ce dispositif destiné exclusivement aux entreprises productives et non à celles qui revendent les produits en l'état».  Outre les 1.580 PME qui avaient déposé des demandes pour participer au programme, l'ANDPME a incité 3.300 entreprises créées grâce à l'Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (ANSEJ) à prendre part au nouveau dispositif. L’Agence nationale de développement  de la PME est considérée comme étant le seul gestionnaire et organe chargé de l'exécution des activités du programme national de mise à niveau qui ambitionne de toucher quelque 20.000 PME à l'horizon 2014.
Makhlouf Aït Ziane

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions