dimanche 15 dcembre 2019 13:08:42

Sahara Occidental : Le Front Polisario souligne la «nécessité» d’habiliter la MINURSO à mener à bien sa mission

Le front Polisario a souligné la nécessité d’habiliter la mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara Occidental (MINURSO) à mener à bien sa mission dans la protection des droits de l’homme en lui garantissant son indépendance et sa liberté de mouvement, a rapporté mardi l’agence de presse sahraouie (SPS).

PUBLIE LE : 26-07-2012 | 0:00
D.R

Le front Polisario a souligné la nécessité d’habiliter la mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara Occidental (MINURSO) à mener à bien sa mission dans la protection des droits de l’homme en lui garantissant son indépendance et sa liberté de mouvement, a rapporté mardi l’agence de presse sahraouie (SPS). Le front Polisario «souligne la nécessité d’habiliter la MINURSO à mener à bien sa mission en sa qualité de mission internationale (...) chargée de la protection des droits de l’homme en lui garantissant son indépendance et sa liberté de mouvement afin de lui permettre d’accomplir sa mission première, l’organisation d’un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui», a précisé SPS citant un communiqué à la fin des travaux d’une réunion présidée par le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), M. Mohamed Abdelaziz. Selon la même source, le bureau du secrétariat du Polisario a accueilli favorablement la visite du représentant du secrétaire général des Nations unies, M. Wolfgang Weisbrod-Weber aux deux parties du conflit, le front Polisario en tant que représentant légitime et unique du peuple sahraoui, et le Maroc». Il a réitéré en outre, la «disposition» de la partie sahraouie à «collaborer» avec la mission onusienne visant la décolonisation du Sahara Occidental dans «les plus brefs délais». D’autre part, le bureau du secrétariat a dénoncé la politique de «blocage» suivie par les autorités de l’occupation marocaine qui ont décidé, ajoute le communiqué, de cesser toute collaboration avec Christopher Ross, émissaire personnel du secrétaire général de l’ONU.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions