dimanche 08 dcembre 2019 05:27:49

Crise syrienne : Les pays arabes appellent Assad à renoncer au pouvoir

MAE syrien : “Damas usera de ses armes chimiques en cas d'agression étrangère”

PUBLIE LE : 24-07-2012 | 0:00
D.R

Les pays de la Ligue arabe ont appelé le Président Bachar al-Assad à céder le pouvoir pour s'offrir une sortie "sûre" du pays, a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi le Premier ministre du Qatar, cheikh Hamad Ben Jassam Al-Thani. "Il y a une entente sur une démission rapide du Président Bachar al-Assad pour une sortie sûre (...). Il est appelé à renoncer rapidement au pouvoir en échange d'une sortie sûre", a déclaré cheikh Hamad aux journalistes. Le ministre, qui s'exprimait au terme d'une réunion du Comité ministériel de la Ligue arabe chargé de la crise syrienne, suivie d'une réunion ministérielle élargie, a appelé l'opposition et l'Armée syrienne libre (ASL), formée de déserteurs et de civils armés, à mettre en place un gouvernement de transition. "L'opposition et l'ASL sont appelés à former un gouvernement d'unité nationale", a précisé cheikh Hamad en rendant compte des résultats des réunions ministérielles arabes.
Il a exhorté le Président Assad a prendre une décision "courageuse" pour sauver son pays. "Il peut arrêter les destructions et les tueries en prenant une décision courageuse", a-t-il dit. Les participants ont en outre décidé d'allouer, par le truchement de la Ligue arabe, une aide de 100 millions de dollars aux réfugiés syriens, a indiqué cheikh Hamad, également ministre des Affaires étrangères de son pays.

MAE syrien :  “Damas usera de ses armes chimiques en cas d'agression étrangère”
Damas "usera de ses armes chimiques en cas d'agression étrangère", a averti hier le porte-parole du ministère syrien des Affaires étrangères, Jihad Makdessi. "Aucune arme chimique ou non conventionnelle ne sera utilisée contre nos propres citoyens (...), ces armes ne seront utilisées qu'en cas d'agression étrangère", a affirmé M. Makdessi lors d'une conférence de presse à Damas. "Elles ne seront jamais, jamais, utilisées contre nos citoyens, quelle que soit l'évolution de la crise", a-t-il ajouté. "Ces différentes armes sont stockées et sécurisées sous la supervision des forces armées et ne seront utilisées que dans le cas où la Syrie fait face à une agression extérieure", a assuré le porte-parole. Cette déclaration intervient en réaction à une déclaration de Washington mettant en garde Damas sur "son arsenal d'armes chimiques", estimant que "les membres du régime de Bachar al-Assad devraient rendre des comptes s'ils n'en assuraient pas la sécurité".


 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions