mercredi 19 dcembre 2018 17:43:36

M. Ghlamallah à Boumerdès : “Le Mufti de la République, une institution qui relève des seules prérogatives du Président de la République”

Le ministre des Affaires religieuses et du Wakf, M. Bouab- dellah Ghlamallah, a indiqué jeudi à Beni Amrane (Boumerdès) que le Mufti de la République est une institution «indépendante», dont la désignation et celle de ses membres «relève des seules prérogatives» du Président de la République.

PUBLIE LE : 21-07-2012 | 0:00
D.R

Le ministre des Affaires religieuses et du Wakf, M. Bouabdellah Ghlamallah, a indiqué jeudi à Beni Amrane (Boumerdès) que le Mufti de la République est une institution «indépendante», dont la désignation et celle de ses membres «relève des seules prérogatives» du Président de la République.

“Dans le cas de sa désignation future, par le Président de la République, cette institution républicaine ne sera pas en contradiction avec les missions des Conseils scientifiques locaux des fetwas, dont l’installation est achevée à travers l'ensemble des wilayas», a souligné le ministre en marge de son inspection du chantier de réa- lisation de la mosquée Hamza-Benabdelmotalib de Beni Amrane.
Il a ajouté que les conseils locaux sont au service de tous les Algériens, en soulignant que leurs missions principales se résument en l’orientation religieuse et le traitement des nouvelles questions de jurisprudence, qui surviennent dans la vie quotidienne des citoyens.
Après avoir accompli la prière du Dohr avec les citoyens, au niveau de cette mosquée, M. Ghlamallah s’est adressé aux fidèles auxquels il a rappelé l’importance pour la ville de Beni Amrane d’être dotée de «cette citadelle de la science et de la religion, d’autant plus que la vieille mosquée de la ville n’est plus en mesure d’accueillir le flux sans cesse croissant de fidèles».
Le ministre a insisté, à cet égard, sur le rôle dévolu aux Comités des mosquées, comme celui de Beni Amrane, dans l'édification des mosquées selon une «architecture propre et caractéristique».
M. Ghlamallah a rappelé, par ailleurs, le rôle «hautement éducatif» qui incombe aux mosquées, aux zaouïas et aux écoles coraniques, particulièrement durant le mois sacré de Ramadhan. D'une capacité d’accueil de 4.500 fidèles, la mosquée Hamza-Benabdelmotalib, dont le taux de réalisation atteint actuellement 75%, est exploitée partiellement depuis l’année dernière.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions