mardi 17 janvier 2017 18:07:32

Journée d’information sur l’habitat et le rôle du CTC : Une urbanisation qui allie modernité et esthétique

Lors de la journée d’information organisée par les services du CTC de la wilaya de Mascara, un tableau a été brossé sur la situation de l’habitat à travers le territoire de la wilaya, ainsi que le rôle que doit jouer le CTC.

PUBLIE LE : 18-07-2012 | 0:00
D.R

Lors de la journée d’information organisée par les services du  CTC de la wilaya de Mascara, un tableau a été brossé sur la situation de l’habitat à travers le territoire de la wilaya, ainsi que le rôle que doit jouer le CTC.
 Les interventions ont donné aussi une image sur le rôle très important joué par ce corps technique durant les catastrophes qu’à vécues  l’Algérie en 1989, 1999 et 2003.

Le CTC a, par définition, la mission de diagnostic de l’habitat à travers l’ensemble des villes du pays. L’opération de recensement, même si elle a connu un retard, est toujours en cours sur l’ensemble du bâti  dont la plupart  date de l’ère Ottoman ou de l’ère coloniale et n’ayant pas subi d’entretien adéquat ni de réfection ou travaux de restauration. Certaines poches ont déjà été rasées comme celle de Congo à Sig et dont l’opération suit son cours, malgré les 500 logements déjà affectés, Matemore, Allamia et Benian. Au niveau de Mascara ville, 220 familles ont été recasées dans des logements neufs et les poches d’habitat précaire démolis. Ces terrains sont récupérés pour être clôturés et servir aux équipements publics, ou affectés pour des réalisations dans le cadre promotionnel, car on veut faire de Mascara un pôle urbain qui se respecte afin de freiner la consommation anarchique des terres agricoles. L’idée va dans le sens de  la réalisation des tours, un dossier important est déposé au niveau de la wilaya pour la réalisation d’un R+16 étages, ce qui permet de changer le visage du tissu urbain et prévoir une bonne esthétique architecturale de la ville. Le CTC sera prochainement sur le terrain pour voir ce qu’il ya lieu de faire pour récupérer parmi les habitations existantes avant qu’ils se dégradent à leur tour. Sans doute une question sera posée en ce qui concerne les habitations privées, celles-ci seront recensées, si leurs propriétaires ne se manifestent pas pour une éventuelle reconstruction, l’Etat fait les démarches nécessaires pour les réhabiliter, en particulier ceux faisant façade urbaine. Les responsables sont mobilisés pour aller de l’avant et satisfaire tous les besoins dans la mesure des moyens disponibles. A titre de rappel, et concernant l’habitat rural, durant la période située entre 2.000 et  2010, quelques 8.000 aides ont été  octroyées et de 2010 à ce jour le chiffre est de 15.100 aides qui ont permis la construction de 3.250 maisons  habitées.
Un grand effort est déployé par les pouvoirs publics pour améliorer la qualité de vie des citoyens aussi bien en milieu rural qu’urbain et les prémices de cette dynamique sont visibles dans les nouveaux pôles urbains des nouvelles cités notamment à Mohammedia et Oued El- Abtal.

A. GHOMCHI
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions