dimanche 15 dcembre 2019 13:11:56

Conflit en Syrie : Échange de tirs à la frontière avec le Liban

Des navires de guerre russes en route vers le port syrien de Tartous

PUBLIE LE : 11-07-2012 | 0:00
D.R

Des échanges de tirs nourris ont éclaté dans la nuit de lundi à mardi des deux côtés de la frontière nord du Liban avec la Syrie, a affirmé hier un responsable des services de sécurité. Le responsable n'a pas fait état de victimes dans l'immédiat.

Les échanges de tirs ont éclaté des deux côtés de la frontière nord du Liban avec la Syrie, "sur plusieurs points de passage illégaux", a précisé le responsable des services de sécurité. Il n'était pas en mesure dans l'immédiat de donner des détails sur l'identité des personnes impliquées, qui ont utilisé "des armes légères et moyennes", selon lui. Par la suite, des obus se sont abattus sur le sol libanais. Il s'agit du troisième incident le plus grave dans cette zone frontalière. Samedi, une adolescente libanaise et une fillette syrienne de huit ans ont été tuées, tandis que dix personnes ont été blessées à Wadi Khaled lors d'accrochages et d'explosions, selon des sources hospitalières et de sécurité. La télévision syrienne avait alors fait état d'une "tentative d’infiltration" à partir du Liban, faisant état de la mort de dizaines de "terroristes". Lundi dernier, dans la même région, deux membres de la police des frontières syrienne avaient été blessés par une roquette tirée à partir du territoire libanais, selon la Sûreté générale libanaise. Sur la plan diplomatique, le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi a réaffirmé hier que l'Iran soutenait "jusqu'au bout" le plan de l'émissaire international pour la Syrie, Kofi Annan, pour ramener la stabilité dans la région. "Nous attendons de M. Annan qu'il mène son action jusqu'au bout pour ramener la stabilité et le calme en Syrie et dans la région", a déclaré M. Salehi à l'issue d'un entretien avec l'émissaire de l'Onu et de la Ligue arabe.

--------------------------

Des navires de guerre russes en route vers le port syrien de Tartous
Un groupe de navires de guerre russes, avec à leur tête l'Admiral Tchabanenko, un bâtiment de lutte anti-sous-marine, a quitté hier Severomorsk, près de Mourmansk (Nord-Ouest), pour le port syrien de Tartous, seule base navale russe en Méditerranée, a annoncé Interfax. Trois navires de transport de troupes ont quitté Severomorsk en compagnie de l'Admiral Tchabanenko, et deux autres bâtiments devaient les rejoindre au cours de leur périple, selon l'agence de presse russe citant une "source militaro-diplomatique".
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions