mardi 22 octobre 2019 17:33:04

Meurtre, violence sur ascendant et association de malfaiteurs : 22 personnes arrêtées pour divers crimes

Les atteintes aux personnes sont en constante augmentation. Des citoyens se font agresser physiquement par armes blanches et déposséder de leurs biens, parfois même assassinés sans ménagement.

PUBLIE LE : 29-06-2012 | 23:00
D.R

Les atteintes aux personnes sont en constante augmentation. Des citoyens se font agresser physiquement par armes blanches et déposséder de leurs biens, parfois même assassinés sans ménagement. Au cours de la semaine dernière, les gendarmes ont résolu des affaires d’homicide volontaire suivi de vol qualifié, de violence sur ascendant, de fraude et d’association de malfaiteurs.
Au cours de la période de référence, les gendarmes de la brigade de Benzerga (Alger) ont présenté devant le procureur de la République près le tribunal d’El-Harrach, le nommé G.C., 34 ans, pour assassinat et vol qualifié, dont a été victime la nommée E.M., âgée de 65 ans. Il a été placé sous mandat de dépôt.  
Le mis en cause, accompagné de son cousin G.B., 26 ans, ont fait irruption dans la demeure de la victime, sise dans la commune de Bordj-El-Kiffan, où après lui avoir asséné plusieurs coups de couteau sur diverses parties du corps, ils se sont emparés de la somme de 120 millions de centimes et d’un lot de bijoux, a précisé la cellule de communication du Commandement de la gendarmerie nationale.
Alertés, les représentants de la loi ont ouvert une enquête pour mettre la main sur les auteurs. Les investigations entreprises par les gendarmes de ladite brigade ont abouti à la récupération du lot de bijoux trouvé en possession du mis en cause alors que la somme d'argent a été emportée par son complice qui demeure en fuite depuis plusieurs jours.
Dans une autre affaire, les gendarmes de la brigade de Oued-El-Ma (Batna) ont mis la main sur le nommé D.H., 28 ans, pour coups et blessures volontaires par arme blanche (bâton et couteau), dont a été victime sa propre maman, âgée de 46 ans.
Présenté devant le tribunal de Merouana, l’inculpé a été placé sous mandat de dépôt.  
A Mila, une femme a sollicité le chauffeur d’un véhicule de marque Renault Symbol activant comme taxi clandestin, pour la conduire  de Chelghoum-Laïd vers la capitale, Alger. Tout se déroulait normalement sans aucun pépin. Arrivés à la commune de Bouhatem, le chauffeur qui s’est arrêté à la demande de la cliente en bordure de la route, pour qu’elle puisse chercher un produit dans le coffre du véhicule, a été agressé par son acolyte de 28 ans, qui l'attendait sur les lieux, pour ensuite le déposséder sous la menace de couteau de son moyen de locomotion.
Selon notre source, les recherches entreprises par les gendarmes de la brigade de Bouhatem ont abouti à l’arrestation du malfaiteur et de sa complice et la récupération du véhicule au cen- tre-ville de Chelghoum-Laïd. Ils ont été écroués. A l’ouest du pays, agissant sur renseignements et en vertu d'un mandat de perquisition, les gendarmes de la brigade de Yaghmourassen (Oran) ont interpellé une personne et saisi dans son domicile, dans la commune d’Oran, 104 comprimés de psychotropes. Les investigations se poursuivent afin d’identifier des complices éventuels, particulièrement le ou les fournisseurs. Au chapitre de la fraude, les gendarmes de la brigade de Hammam-Bouhadjar (Aïn Témouchent) ont interpellé cinq malfaiteurs à bord d'un véhicule de marque Peugeot J5 faisant l'objet de recherches, en position de stationnement en bordure de la RN-95, commune de Hammam Bouhadjar. Ces derniers auteurs présumés de plusieurs agressions suivies de vol de véhicules à travers la wilaya de Sidi Bel Abbès ont été remis à la brigade de Gendarmerie nationale de Ben-Badis Par ailleurs, les gendarmes de la Section de sécurité et d’intervention de Mascara, en patrouille sur la RN-14, ont interpellé un individu transportant à bord d’un camion de marque JAC, 231 plaquettes de frein pour véhicule léger, sans registre du commerce ni facture.
A Souk-Ahras, les auxiliaires de la justice de la brigade de Sedrata, en service de police de la route sur le CW.03, ont interpellé deux personnes transportant à bord d’un véhicule de marque Renault Symbol, 3 000 sachets de tabac à chiquer, sans facture.
Mohamed Mendaci

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions