vendredi 06 dcembre 2019 18:00:46

5e édition des olympiades nationales des métiers : C’est parti !

25 nouveaux établissements de formation pour la rentrée d’octobre 2012

PUBLIE LE : 28-06-2012 | 0:00
D.R

Une enveloppe de 250 millions de dinars a été dégagée pour la 5e édition des Olympiades nationales des métiers qui  aura lieu dans le cadre du cinquantenaire de l'indépendance. Une célébration qui se déroulera, tout au long de l'année, avec la participation de 1.500 jeunes stagiaires issus des établissements de la formation professionnelle, dont 950 lauréats.

Le coup d’envoi de la 5e édition des Olympiades nationales des métiers aura lieu aujourd’hui à partir de la place du Premier mai, avec pour destination la coupole. C’est ce qui a été annoncé hier à l’IFEP d’El-Biar par le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels qui a réuni les 48 directeurs de wilaya relevant de son secteur. Une enveloppe de 250 millions de dinars a été dégagée à cette grande manifestation qui revêt un double cachet. D'une part, elle vient d'être institutionnalisée conformément au décret exécutif n° 221 du 12 juin 2011 et, de l'autre, elle aura lieu dans le cadre du cinquantenaire de l'indépendance, une célébration qui se déroulera tout au long de l'année, avec la participation de 1.500 jeunes stagiaires issus des établissements de la formation professionnelle, dont 950 lauréats, a notamment indiqué le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels. Il s'agit des apprentis des secteurs sélectionnés lors des compétitions régionales qui ont eu lieu en avril dernier dans différentes wilayas. Pour le ministre, cette manifestation se veut une occasion «pour inciter les jeunes à la créativité tout en les encourageant à travailler davantage à l'effet d'acquérir des compétences qui leur permettront de conquérir le monde du travail avec beaucoup de mérite», a-t-il précisé. Ces Olympiades qui se poursuivront jusqu’au 4 juillet prochain porteront particulièrement sur des compétitions, dans environ 51 métiers. «Les concurrents seront suivis et évalués par des membres de jurys, représentant principalement les différents secteurs économiques», a-t-il dit. Les métiers concernés par les compétitions sont inclus dans le programme pédagogique du secteur et répondant aux exigences du marché du travail, notamment la menuiserie, le bâtiment, l'électromécanique, l'électronique industriel. Un espace est également prévu pour d'autres métiers en expositions et démonstration animés par d'autres stagiaires de différentes wilayas. Des conférences débats sont à l'ordre du jour de cette rencontre portant sur le programme des réformes du secteur de la formation et de l'enseignement professionnels et des différents dispositifs de l'emploi. Outre son caractère incitatif, cette compétition permet de sensibiliser le grand public sur les offres de formation, sachant qu'avec les portes ouvertes, organisées annuellement, cette manifestation demeure un véritable tremplin pour faire connaître cette formation destinée, notamment, aux recalés du système éducatif. Parmi les objectifs visés par cette 5e édition, le ministre cite la traduction des orientations politiques de l’Etat, à travers la mise en œuvre du programme de réformes qui consiste, principalement, en la promotion des métiers en liaison directe avec le monde du travail, la création d’un véritable réservoir de main-d’œuvre qualifiée par la valorisation des savoirs et des savoir-faire et par la vulgarisation de ces métiers, la motivation des jeunes, de leurs professeurs et de leurs employeurs, en vue d’atteindre des niveaux d’excellence qui créeront une concurrence bénéfique à l’économie, ce qui contribuera à la diminution du taux de chômage et améliorera l’insertion des jeunes qualifiés, permettant ainsi la mise en place d’articulations pérennes entre le monde de la formation et celui des entreprises. La rencontre de jeunes de différentes régions du pays leur permet aussi de mieux se connaître, de comparer les niveaux de dextérité dans les métiers et, surtout, de casser les cloisonnements qui s’élèvent comme de véritables remparts entre eux, dont les modes de vie sont très différenciés (Nord/Sud, ville/campagne... ). Cette manifestation ayant une portée culturelle établit en outre l’acquisition de niveaux de qualifications comparables à ceux qui sont, désormais, standardisés par la globalisation des économies, la possibilité donnée aux jeunes, qui ont des savoir- faire avérés, de se mesurer à d’autres, à l’effet d’apprendre davantage et de pouvoir comparer entre le niveau atteint et celui escompté, pour mieux relever les défis de l’excellence. Enfin, les Olympiades des métiers, organisées sous forme de compétitions et qui concernent plus de 45 métiers et qualifications professionnelles, motiveront sans nul doute les jeunes à poursuivre leur formation et à acquérir des compétences pour valoriser leur carrière professionnelle.
S. SOFI

25 nouveaux établissements de formation pour la rentrée d’octobre 2012
Le secteur de la formation professionnelle qui représente un maillon indispensable du système éducatif et de formation a participé, durant ces dix dernières années, à la formation de 2.400.000 stagiaires, dont 81% sont versés dans le monde du travail. Pour cette année, on compte 200.000 diplômés qui ont opté pour la voie professionnelle et pour un enseignement concret en relation avec l'entreprise et ses métiers. Pas moins de 25 nouveaux établissements de formation seront réceptionnés pour la rentrée d’octobre 2012, portant ainsi les capacités d’accueil du secteur à 350.000 places pédagogiques. Selon le ministre, les moyens matériels sont déployés pour permettre aux nouveaux inscrits de cette session d’entamer une bonne année de formation. «Le temps est à la rationalisation de la gestion», a souligné le ministre rappelant l’envergure du plan d’action du secteur en termes de modernisation de l’Administration, de gestion, de financement, de comptabilité… Par ailleurs, une enveloppe de 735 millions de DA est mobilisée pour le raccordement des établissements de la formation professionnelle au réseau Internet à travers le territoire national. La réalisation de cette opération est prévue en deux phases, soit en 2012 et en 2013.     
S. S.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions