mercredi 20 novembre 2019 19:25:00

Le PDG de Novo Nordisk : Lancement d’une opération-pilote intitulée baromètre “Changing diabetes”

M. Digy Jean-Paul, PDG de Novo Nordisk, indique qu’il s’agit en fait d’une manifestation annuelle qui se tient, voilà maintenant près de 6 ans, sous l’égide du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

PUBLIE LE : 26-06-2012 | 0:00
D.R

Approché par El Moudjahid pour de plus amples informations sur cette campagne «Diabète et Ramadhan», M. Digy Jean-Paul, PDG de Novo Nordisk, indique qu’il s’agit en fait d’une manifestation annuelle qui se tient, voilà maintenant près de 6 ans, sous l’égide du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.
Organisée par Novo Nordisk en partenariat avec la Fédération des Associations des diabétiques, cette campagne de sensibilisation et d’information a pour objectif de relayer et de soutenir les informations utiles qui sont communiquées par le ministère et les professionnels de la santé. «L’idée, explique M. Digy, c’est de dire aux diabétiques, de consulter régulièrement, un mois avant, pendant et après Ramadhan. En bref, la mission essentielle assignée à la campagne lancée aujourd’hui (hier, ndlr) est de véhiculer les conseils des professionnels de la santé  pour aider les diabétiques à mieux vivre leur maladie pendant cette période.»
Selon cette même source, la campagne de l’année écoulée s’est soldée par l’organisation de 2.000 tables rondes et rencontres regroupant malades, professionnels de la santé et membres de la Fédération des Associations des diabétiques. Par ailleurs, le premier responsable de Novo Nordisk fera part de la signature, il y a une semaine, d’un partenariat avec le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière pour le lancement  du baromètre «Changing diabetes».
 Il s’agit, précise M. Digy, d’une opération-pilote qui évaluera, sur une période de six ans (2012-2017), l’évolution de l’état de prise en charge de pas moins de 24.000 patients, lesquels seront suivis de façon régulière pendant une période de 3 ans au minimum au niveau d’une trentaine de structures sanitaires.
Aussi, après observation des pratiques médicales et des résultats enregistrés au niveau des patients, chaque centre aura la possibilité de comparer ses résultats avec les autres structures pour évoluer.
Soraya G.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions