samedi 07 dcembre 2019 12:00:31

Réalisation de centrales solaires photovoltaïques et de fermes éoliennes : Sonelgaz lance un appel d’offres national et international

La Compagnie de l’Engineering de l’Electricité et du Gaz «CEEG.Spa», filiale du groupe Sonelgaz, vient de publier un appel d’offres national et international, pour l’assistance technique dans l’engineering, aux fins de réaliser des centrales solaires photovoltaïques et des fermes éoliennes.

PUBLIE LE : 25-06-2012 | 0:00
D.R

La Compagnie de l’Engineering de l’Electricité et du Gaz «CEEG.Spa»,  filiale du groupe Sonelgaz, vient de publier un appel d’offres national et international, pour l’assistance technique dans l’engineering, aux fins de réaliser des centrales solaires photovoltaïques et des fermes éoliennes.

L’ouverture des plis des offres techniques et financières pour la réalisation de cet important projet aura lieu le 16 juillet prochain à 10h00 et sera publique, souligne ledit appel.
Sonelgaz, faut-il le rappeler, ambitionne de produire, en 2030, 40 % d’électricité à partir des énergies alternatives, selon son PDG. «Nous croyons fermement que la croissance et le développement de notre pays ne peuvent être envisagés sans un investissement massif dans le renouvelable, notamment le solaire. L’Algérie a l’ambition de devenir un acteur majeur», a-t-il déclaré à ce sujet.
Il faut dire qu’il existe aujourd’hui, tout un programme national consacré au développement des énergies renouvelables. Tracé pour une durée étalée sur 19 ans (2011-2030), ce dernier porte sur la réalisation d’une soixantaine de centrales solaires photovoltaïques et solaires thermiques, de fermes éoliennes et de centrales hybrides. Il prévoit l’installation d’une puissance de près de 22 000 MW, avec 12 000 MW destinés à la demande nationale et 10 000 MW à l’exportation et sera mené sur trois étapes.
La première, soit l’actuelle, étalée de 2011 à 2013, sera entièrement consacrée à la réalisation de projets pilotes et aura pour objectif de tester les technologies disponibles avant le début du déploiement du programme durant la période 2014-2015. Le déploiement à grande échelle interviendra, par la suite, à partir de 2016.
En accompagnement de ce programme, Sonelgaz œuvre à développer une industrie nationale du solaire photovoltaïque avec la construction d’une usine de fabrication de modules photovoltaïques et d’un complexe de fabrication de silicium.
Il est à signaler, dans ce contexte, que les experts internationaux en énergies renouvelables, ont affirmé à maintes reprises que l’Algérie pourrait devenir «leader mondial », en matière de fourniture d’énergies renouvelables, notamment l’électricité solaire et cela dans le cadre de la mise en œuvre du programme public de développement des énergies renouvelables qui s’étale jusqu’en 2030. Poursuivant sur sa lancée, il estimera que « si les projets inscrits pour exploiter le gigantesque potentiel algérien en solaire sont bien menés, l’Algérie pourra satisfaire jusqu’à 50% de la consommation mondiale en électricité vers 2050". Notons par ailleurs, que selon une étude réalisée par les professeurs Yamani Noureddine, Mohammedi Kamal de l’université de Boumerdès et Khellaf Abdallah du Centre de développement des énergies renouvelables, «le potentiel solaire algérien figure parmi l’un des plus importants au monde». Intitulé "Simulation des performances d’une centrale à tour - Etude comparative de deux configurations d’absorbeurs", ce document relève notamment que « plus de 2.000.000 km2 du pays reçoivent un ensoleillement de l’ordre de 2.500 kwh/m2/an ». Cette source mettra également en relief que les centrales solaires à concentration qui sont d’excellentes alternatives aux centrales conventionnelles, surtout dans les pays qui se situent dans la ceinture solaire.
Aussi, l’exploitation du potentiel solaire est en mesure de permettre de compléter les programmes d’électrification rurale, est-il souligné. Il convient de préciser que le taux d’électrification de notre pays est aujourd’hui de 95 %. Cela étant, insiste cette même source, « l’utilisation des énergies renouvelables permettra d’atteindre, en particulier, les régions isolées et très éloignées du réseau électrique national ».
Soraya G.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions