samedi 15 aot 2020 08:50:28

Demande d’adhésion de la Palestine à L’ONU, Saëb Arekat : «Une décision irrévocable»

Le recours palestinien à l’Assemblée générale des Nations unies «est une décision effective et irrévocable», malgré les menaces américaines, a annoncé hier le haut responsable palestinien Saëb Arekat.

PUBLIE LE : 12-06-2012 | 23:00
D.R

Le recours palestinien à l’Assemblée générale des Nations unies «est une décision effective et irrévocable», malgré les menaces américaines, a annoncé hier le haut responsable palestinien Saëb Arekat. «C’est un pas important pour les Palestiniens et une décision qui définira officiellement les frontières de leur État indépendant sur les terres de 1967», a déclaré M. Arekat à la presse. Le recours à l’Assemblée générale de l’ONU «est prise de façon effective par le comité exécutif de l’organisation de libération de la Palestine (OLP). Actuellement le travail continue pour l’application de cette décision sur le  terrain», a-t-il ajouté. Les Palestiniens prévoient de recourir à l’Assemblée générale des Nations unies pour demander le statut d’Etat non membre, une option qui devrait être soutenue par la majorité des pays membres. En septembre dernier, les Palestiniens n’ont pas réussi à obtenir l’adhésion  à part entière de leur pays aux Nations unies après avoir déposé une demande  en ce sens au Conseil de sécurité, où les États-Unis avaient menacé d’utiliser leur veto contre ce projet arabo-palestinien. M. Arekat s’est dit toutefois optimiste quant au sort de la nouvelle demande de statut d’un Etat non membre pour la Palestine à l’Assemblée générale. «Au moins 170 Etats vont soutenir cette demande», a-t-il assuré. «La loi à l’Assemblée générale exige qu’il suffirait 50+1 des voix de  ses membres pour la validation de la requête». «Et c’est déjà garanti, mais on veut que l’État palestinien à l’Assemblée générale soit soutenu par au mois 170 pays des 193 membres», a-t-il expliqué. D’autre part, les États-Unis ont menacé de cesser toutes leurs aides financières à l’Autorité palestinienne en cas de recours aux Nations unies, selon M. Arekat. Les États-Unis ont aussi menacé de fermer les bureaux de l’Autorité à Washington si les dirigeants palestiniens auront recours aux Nations unies  pour demander une adhésion de leur Etat. Les dirigeants palestiniens sont informés d’un projet de sanction américain  présenté au Congrès américain pour son adoption, selon M. Arekat, qui a exprimé son indignation face à ce genre de menaces.       
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions