dimanche 19 fvrier 2017 19:40:50

Cevital se lance dans la production de riz et de cacao : M. Issaâd Rebrab compte investir 200 millions de dollars en Côte d’Ivoire

Dans un entretien accordé à l’agence Reuters et rapporté par notre confrère Al Ahrar dans son édition d’hier, le groupe Cevital compte investir 200 millions de dollars en Côte d’Ivoire, dans la culture du riz et la production de cacao.

PUBLIE LE : 11-06-2012 | 0:00

Dans un entretien accordé à l’agence Reuters et rapporté par notre confrère Al Ahrar dans son édition d’hier, le groupe Cevital compte investir 200 millions de dollars en Côte d’Ivoire, dans la culture du riz et la production de cacao. M. Issaâd Rebrab, qui venait d’effectuer  une visite de cinq jours dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, a annoncé que son groupe est en négociation avec le gouvernement ivoirien pour acquérir une superficie de 300.000 hectares afin d’investir dans la culture du riz et du cacao.
Il a ajouté que son groupe compte consacrer 30 à 40 millions de dollars pour la culture du riz, pour commencer, avant de faire part de son intention d’injecter 200 millions de dollars dans d’autres créneaux d’investissement, notamment en construisant une usine de cacao, sachant que la Côte d’ivoire est le premier producteur de cacao dans le monde.
Dans ce contexte, M. Rebrab a mis l’accent sur le bond qualitatif réalisé par le groupe Cevital  en matière de ventes, précisant qu’il compte réaliser un montant de 4 milliards de dollars cette année, après avoir enregistré des rentrées de l’ordre de 3 milliards de dollars en 2011, loin des 39 millions engrangés en 1999.
Fondé par M.Issaâd Rebrab en 1998, le groupe privé Cevital a un chiffre d’affaires de 2,25 milliards de dollars en 2011 (agroalimentaire, automobile, construction et grande distribution).  Classé troisième en Afrique et 2e en Algérie, après Sonatrach, Cevital  regroupe un ensemble d’unités industrielles et de services répartis sur près de dix métiers différents. Le groupe emploie près de 12.000 travailleurs, dispatchés sur 17 filiales. Son ambition est de participer à la création de richesses et d’emplois en Algérie, poursuivre la croissance et faire passer le pays du stade d’importateur à celui d’exportateur pour l’ensemble de ses produits.
Mourad A.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions