dimanche 05 juillet 2020 12:32:55

après des relations tendues : Raouraoua - Hannachi réconciliés par Omar Ghrib

A vant de démissionner de son poste de coordinateur de la section football du MC Alger, Omar Ghrib a réussi à réconcilier Mohand-Cherif Hannachi, présdient de la JSK, et celui de la FAF, Mohamed Raouraoua, qui s'étaient embrouillés il y a quelques mois pour une histoire d'argent suite à la participation de la JSK à la Ligue des champions d'Afrique où elle avait atteint les demi-finales.

PUBLIE LE : 10-06-2012 | 0:00
D.R

A vant de démissionner de son poste de coordinateur de la section football du MC Alger, Omar Ghrib a réussi à réconcilier Mohand-Cherif Hannachi, présdient de la JSK, et celui de la FAF, Mohamed Raouraoua, qui s'étaient embrouillés il y a quelques mois pour une histoire d'argent suite à la participation de la JSK à la Ligue des champions d'Afrique où elle avait atteint les demi-finales. Cette réconciliation entre Raouraoua et Hannachi ne peut que rendre l'atmosphère au sein de notre championnat national de Ligue1 plus respirable. En effet, notre football a besoin plus que jamais de sérénité et d'entente entre les différents protagonistes de notre sport roi. Il est certain que le geste de l'ex-coordinateur du MCA, Omar Ghrib, ne peut qu’être loué. Ce dernier quitte le MCA sans partager ce qui s'y passe actuellement dans ce club qui a besoin plus que jamais de plus d'égard conformément au fait qu'il s'agit du doyen des clubs algériens.
Ce club qui a bouclé l’exercice qui vient de s’achever à la sixième place ne mérite pas qu'on ne le laisse pas travailler dans la sérénité. Il est certain que les pouvoirs publics, ainsi que la FAF, le Forum des clubs professionnels du président Yahla Abdelkrim doivent réagir pour permettre à ce club d'évoluer dans de très bonnes conditions.  Car il semble qu'il est en train de suivre une voie qui ne peut pas lui permettre de s'en sortir dans un championnat national de Ligue1 qui semble ne pas se présenter sous de bons auspices pour lui.
En effet, le club est sans dirigeants qui peuvent lui donner une autre chance pour redémarrer sur de nouvelles bases. Pour le moment, et avant l'échéance de payer les joueurs prévue normalement pour aujourd'hui, rien ne semble
venir pour faire décanter les choses et dépasser la mauvaise passe actuelle où tout ne fonctionne pas comme on le veut.
    HAMID GHARBI

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions