lundi 06 avril 2020 07:46:57

Célébration de la Journée nationale du scout : À l’école du nationalisme

Mettant à profit la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, les Scouts musulmans algériens comptent marquer avec faste la Journée nationale du scout qui coïncide avec le 27 mai de chaque année, date anniversaire de la mort de son fondateur Ahmed Bouras, fusillé en 1941 par les forces coloniales.

PUBLIE LE : 27-05-2012 | 0:00
D.R

Mettant à profit la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, les Scouts musulmans algériens comptent marquer avec faste la Journée nationale du scout qui coïncide avec le 27 mai de chaque année, date anniversaire de la mort de son fondateur Ahmed Bouras, fusillé en 1941 par les forces coloniales. Hier, une ambiance festive régnait à l’hôtel Riadh de Sidi Fredj (Alger) où des centaines de jeunes scouts entonnaient des chants patriotiques en attendant l’arrivée du commandant des SMA, Noureddine Benbrahem, et du responsable de l’Organisation arabe des scouts, Attef Abdelmadjid, pour animer  une conférence portant sur les dirigeants volontaires dans le mouvement scout. Au bout de deux heures de patience, le holà est donné rapidement par le premier nommé lorsqu’il prend la parole. «Le scoutisme en Algérie est l’école du nationalisme», lâche le commandant des SMA en rappelant qu’une grande partie des cadres et des dirigeants de la révolution de novembre 954 sont issus des Scouts musulmans algériens. «Les six historiques qui sont considérés comme étant les architectes de la Révolution sont passés par l’école du scoutisme et ils se sont réunis dans la maison d’un ancien scout, à Raïs Hamidou», ajoute-t-il non sans mettre en valeur les qualités du fondateur des SMA qui a mis, selon lui, des fondements solides pour une nation libre et indépendante. «Mohamed Bouras est parvenu à faire la jonction entre les oulémas et les dirigeants politiques du mouvement nationa», estime à ce propos Noureddine Benbrahem qui ne manque pas par ailleurs de rendre un vibrant hommage aux 105.000 scouts algériens qui s’adonnent  avec cœur et joie au volontariat. «Souvenons-nous des catastrophes de Bab El-Oued, de Boumerdès ou encore de Ghardaïa. Nos jeunes étaient dès la première heure au rendez-vous, avec peu de moyens, mais un cœur grand comme ça. Le volontariat est dans notre sang», souligne-t-il, assurant que s’il existe des médailles à décerner au mouvement associatif, les SMA en seront les premiers bénéficiaires. Il est à noter qu’un riche programme a été mis en place par les SMA à l’occasion de la célébration de la Journée nationale du scout qui s’étalera du 24 mai au 5 juin, en présence notamment des représentants des scouts de 13 pays arabes.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions