samedi 16 dcembre 2017 19:52:25

Afin d’unifier leurs positions à l'égard des résultats des législatives : 18 formations politiques se réunissent aujourd’hui

Les dirigeants de dix-huit partis politiques devraient se réunir aujourd’hui pour examiner un "projet de plateforme d'entente politique" sur la base duquel les formations concernées unifieront leurs positions à l'égard des résultats des législatives de 2012 qu'elles rejettent.

PUBLIE LE : 19-05-2012 | 0:00
D.R

Les dirigeants de dix-huit partis politiques devraient se réunir aujourd’hui pour examiner un "projet de plateforme d'entente politique" sur la base duquel les formations concernées unifieront leurs positions à l'égard des résultats des législatives de 2012 qu'elles rejettent.

“L'initiative compte à présent 18 partis, et la porte reste ouverte aux autres forces politiques qui souhaitent y adhérer", a précisé le président du Front national algérien (FNA), M. Moussa Touati, dont le parti a abrité mercredi la réunion des dix premiers partis participant à l'initiative. Les dirigeants des partis concernés devraient se réunir aujourd’hui au siège du Front de la justice et du développement (El-Adala), pour examiner le "projet de plateforme d'entente politique" qui comprendra la réponse des parties membres de l'initiative aux résultats des échéances du 10 mai. Le premier groupe de partis adhérant à cette initiative compte le FNA, le Mouvement de la société pour la paix (MSP), le Front de la justice et du développement (El-Adala), le Front du changement (FC), le Mouvement El-Infitah (ME), le Parti Jil Jadid (PJJ), le Parti El-Fedjr El-Jadid (PFJ), le Front de l'Algérie nouvelle (FAN), le Parti de la liberté et de la justice (PLJ) et le Mouvement des nationalistes libres (MNL). Le Parti des travailleurs (PT) et le Front des forces socialistes (FFS) devraient se prononcer incessamment sur leur adhésion ou pas à cette initiative. Le vice-président du MSP, M. Abderrezak Mokri, a indiqué à l'APS qu'il s'agissait d'une initiative coordonnée entre les différents partis politiques en vue de se concerter sur la "situation difficile" au lendemain des législatives. "Nous assumons, en tant que partis politiques, notre responsabilité dans le redressement de la trajectoire politique dans le pays en formant un front uni avec les partis qui rejettent les résultats (des législatives)", a-t-il ajouté. Le membre du bureau national chargé de la communication au PLJ a, pour sa part, précisé qu'il s'agissait d'une "démarche politique pacifique pour faire face aux dépassements enregistrés, et remédier à la situation", après les législatives de 2012 qui "n'ont pas été dans le sens du changement positif", a-t-il estimé. Quant au FJD, l’essentiel est de sortir avec une "plateforme de consensus politique", a indiqué jeudi un membre dirigeant du Front de la justice et du développement (FJD). Concernant le retrait ou pas de ces formations politiques de la nouvelle Assemblée populaire nationale (APN), le responsable a fait savoir que la question serait tranchée en concertation avec toutes les parties concernées. La non-adhésion jusqu'à présent du Parti des travailleurs (PT) et du Front des forces socialistes (FFS) à l'initiative rend celle-ci "dénuée de sens", car, a-t-il dit, la plupart des adhérents n'ont obtenu que peu de sièges, alors que d'autres n'en ont obtenu aucun. M. Benkhelaf a, par ailleurs, indiqué que sa formation avait réuni les preuves matérielles fondant les recours à introduire auprès du Conseil constitutionnel afin de récupérer des sièges. Les dépassements, enregistrés pour la plupart au niveau de Constantine, Skikda et Tébessa, ont réduit à sept le nombre de sièges obtenus par le FJD, a-t-il déploré. "Si le Conseil constitutionnel examine et tranche nos recours avec neutralité et intégrité, nous pourrons au moins récupérer les sièges qui nous permettront de constituer un groupe parlementaire dans la future APN", a-t-il estimé. Le FJD, dirigé par M. Abdallah Djaballah, figure parmi les partis nouvellement agréés en vertu de la nouvelle loi électorale.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions