mardi 12 dcembre 2017 20:52:56

L’alliance verte en tête dans la capitale

Le FLN qui a obtenu la majorité dans 19 communes à Alger (sur 57), obtient 10 sièges à l’Assemblée, soit un de moins par rapport au nombre obtenu lors des précédentes législatives de 2007.

PUBLIE LE : 17-05-2012 | 0:00
D.R

La prochaine Chambre basse du Parlement sera composée de 462 députés issus de 27 formations politiques et indépendants. C’est d’ailleurs ce qui a été annoncé, lundi par le Conseil constitutionnel qui confirmé a la  victoire, du  parti du Front de libération nationale (FLN) qui consolide ainsi sa position à la tête du scrutin en obtenant un nouveau siège. Déclaré vainqueur de 220 sièges à la faveur des résultats préliminaires, le FLN est passé donc à 221 sièges. Pour sa part, le Rassemblement national démocratique (RND) a gagné, deux nouveaux sièges, passant de 68 à 70. En revanche, si le Front des Forces Socialistes (FFS) a maintenu le nombre initial de sièges à savoir 21 au niveau de l’hémicycle, l’Alliance de l’Algérie verte (AAV) en a perdu un, passant ainsi de 48 à 47 sièges. Il en est de même pour le parti des Travailleurs (PT) qui a perdu trois sièges, passant de 20 à 17 sièges.
En outre, le Parti des Jeunes qui ne disposait d’aucun siège dans les résultats préliminaires, figure désormais parmi les formations politiques qui siégeront dans la prochaine Assemblée, grâce à deux sièges.
A Alger, l’Alliance de l’Algérie verte qui progresse dans 35 communes, se place en tête de liste, avec 13 sièges sur les 37 que compte la capitale, soit une augmentation de 10 sièges par rapport aux résultats des législatives 2007 enregistrés par le MSP en 2007.  Pour sa part, le FLN qui a obtenu la majorité dans 19 communes, sur les 57 que compte la wilaya d’Alger, obtient 10 sièges, soit un de moins par rapport au nombre  obtenu lors des précédentes législatives de 2007.
Le Parti des travailleurs se procurera sept sièges dans la capitale, en perdant néanmoins trois par rapport aux élections de 2007. La quatrième place revient au RND qui brille dans une seule commune d’Alger se distingue avec, à peine 3 sièges. Ce parti perd un siège par rapport au résultat obtenu en 2007.
Il y a lieu de rappeler que selon la nouvelle répartition des sièges à l'APN, la wilaya d'Alger s'est taillée la part du lion avec 37 sièges, suivie par les wilayas de Sétif (19 sièges), d'Oran (18), de Tizi-Ouzou (15) et des wilayas de Batna et Djelfa avec 14 sièges chacune. Les wilayas de Chlef et de Blida sont dotées de 13 sièges chacune.
De leur côté, les wilayas de Béjaia, Constantine, M'sila et Tlemcen bénéficieront de 12 sièges. Les wilayas de Médéa, Skikda et Tiaret auront 11 sièges, alors que les wilayas de Relizane, Ain Defla, Mascara, Mila et Boumerdès seront dotées de 10 sièges chacune, talonnées par Bouira, Mostaganem, Biskra avec 9 sièges et Jijel, Annaba, Oum El Bouaghi, Bordj Bou Arréridj, El-Oued, Tébessa, Guelma avec 8 sièges.
 La communauté nationale à l'étranger, elle, bénéficiera de 8 sièges également.
Dans les grandes wilayas, notamment la capitale, Sétif, Oran, Tizi-Ouzou ainsi que Djelfa et Batna qui, à elles seules, accaparent le quart des sièges à pourvoir dans la prochaine assemblée, la bataille a été des plus rudes entre les différents partis en course pour l'hémicycle.
S. SOFI

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions