samedi 22 septembre 2018 05:19:22

L'hypertension artérielle dans le sud du pays : L'escalade de l’incidence "préoccupante"

L'escalade de l'incidence de l'hypertension artérielle (HTA) dans les wilayas du sud algérien "est préoccupante", a estimé lundi à Ghardaïa le vice-président de la Société Algérienne de l’Hypertension Artérielle (SAHA) à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de sensibilisation et de lutte contre cette maladie (14 mai).

PUBLIE LE : 15-05-2012 | 0:00
D.R

Maladie silencieuse, devenue un véritable fléau de santé publique dans les pays développés et les pays émergents, l'hypertension artérielle est également répandue chez les habitants du Sud, âgés de plus de 40 ans, et "entraîne des complications très graves", a affirmé le Pr. Temmar, également spécialiste en maladie cardio-vasculaire, lors des journées de sensibilisation sur cette pathologie. "Ce constat de l’escalade de HTA dans notre pays est révélé par la prévalence croissante du syndrome métabolique, principalement l’obésité", a précisé M. Temmar ajoutant que cette prévalence touche aussi bien les sujets âgés que les enfants dont le volume corporel "ne cesse d’augmenter".
Les facteurs causaux de cette prévalence croissante de l'HTA sont, a-t-il dit, le changement des habitudes et us culinaires, l'environnement social, la sédentarisation, la génétique, l'amélioration des conditions de vie de la population et l’augmentation de l’espérance de vie. Dans le cadre de la lutte contre l’HTA, Pr. Temmar a préconisé l’élaboration de programmes de prévention, primaire et secondaire, pour réduire les complications "chroniques non transmissibles". "Une hygiène de vie, un régime alimentaire équilibré, une réduction de sel et de la surcharge pondérale, par une activité physique, sont l’essentiel pour la gestion de cette pathologie en croissance dans le monde", a souligné le Pr. Temmar tout en préconisant un dépistage précoce pour réduire les complications qui sont actuellement nombreuses et grèvent lourdement le budget de la santé publique". De son côté Dr. Mustapha Yahi a insisté sur la nécessité de sensibiliser la population sur la gravité des complications médicales, notamment la population prédisposée à faire un dépistage, afin d’éviter les complications et prendre en charge convenablement cette pathologie. Des journées de sensibilisation sur l’HTA sont organisées à Ghardaïa afin d'inciter la population prédisposée à consulter les médecins et à pratiquer une activité sportive, a-t-on signalé.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions