jeudi 21 septembre 2017 00:38:37

Production agricole : Des performances à consolider

“70% des produits agricoles sont produits localement alors que 30% sont importés. Ce taux prouve que le secteur de l’agriculture a connu une progression remarquable ces dernières années»

PUBLIE LE : 10-05-2012 | 0:00
D.R

“70% des produits agricoles sont produits localement alors que  30% sont importés. Ce taux prouve que le secteur de l’agriculture a connu une progression remarquable ces dernières années», a indiqué hier le ministre de l’Agriculture  et du Développement rural, Rachid Benaïssa. S’exprimant en marge d’une rencontre organisée au  siège  du ministère de la Prospective et des Statistiques, à l’occasion de la présentation de la stratégie agricole et du renouveau rural, il a souligné que «le développement du secteur confirme le succès de  la politique du renouveau rural, lancée il y a 3 ans». Le ministre de la Prospective et des Statistiques Hamid Temmar, qui était présent à cette occasion, est du même avis et a souligné que «parmi les 10% de la production hors hydrocarbures, le secteur l’agriculture est de loin le plus performant». En fait, le secteur de l’agriculture est devenu très important dans la production nationale brute (PNB). Pour appuyer ses dires, Tammar a indiqué que «70% de nos consommations sont importées, mais s’agissant du secteur de l’agriculture, la production locale représente 70% de nos consommations». A une question relative à la collaboration de son département aux statistiques du ministère de l’Agriculture, Temmar a expliqué que «le système national de la statistique est fait à 80% par les différents ministères».
«Certes, ils n’ont pas tous les mêmes capacités et les mêmes organisations statistiques, mais le ministère de l’Agriculture a une capacité particulière qui en fait une source a notre  département», ajoute-t-il. En ce qui concerne le système national d’aide à la décision nationale, le ministre a indiqué que nous sommes en train de préparer un plan de planification national, et ce qu’a développé le ministère de l’Agriculture est très important et va nous permettre d’utiliser d’une manière extrêmement utile et de gagner beaucoup de temps. Rachid Benaïssa a mis l’accent sur les préparations des  statistiques de l’année 2012, où il a indiqué qu’il y a plusieurs organisations qui vont collaborer avec son département pour préparer celles-ci, en citant, à titre d’exemple, l’Organisation des Nations unies  pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Selon lui les préparatifs, avancent d’une manière positive. Dans ce cadre il a rassuré les paysans que l’Etat va mettre tous les moyens à leur profit.  Ajoutant que «le plus important pour nous actuellement, c’est le développement du secteur de l’agriculture». Le ministre a souligné, par ailleurs, que les axes stratégiques de mise en œuvre de la politique de renouveau agricole et rural visent le renforcement de la sécurité alimentaire nationale. Cela passe inévitablement par la recherche, à moyen terme, de changements et d’impacts significatifs sur les bases structurelles qui fondent l’état de sécurité alimentaire de la nation. Il s’agit ainsi de réduire les vulnérabilités dans le cadre d’un partenariat public-privé et grâce à une forte implication des différents acteurs et à l’émergence d’une nouvelle gouvernance de l’agriculture et des territoires ruraux. Il est a noter que les piliers de la politique de renouveau agricole et rural portent essentiellement sur le renouveau agricole rural et le renforcement des capacités humaines opérationnelles, sous forme de trois grands types d’action.
Makhlouf Ait Ziane
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions