vendredi 13 dcembre 2019 12:46:59

Equipe nationale : Le retrait définitif d’Antar Yahia, Belhadj et Matmour suscite des interrogations

Ces informations relatives au départ définitif de Antar Yahia, Nadir Belhadj et Karim Matmour de la sélection nationale, alors qu’ils sont encore jeunes, ont laissé perplexes les inconditionnels des Fennecs

PUBLIE LE : 05-05-2012 | 0:00
D.R

Ces informations relatives au départ définitif de Antar Yahia, Nadir Belhadj et Karim Matmour de la sélection nationale, alors qu’ils sont encore jeunes, ont laissé perplexes les inconditionnels des Fennecs. Pourquoi ont-ils pris cette décision qui s’apparente  à un effet «boule de neige» et en ce moment précis, alors que le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a toujours compté sur eux ? On se rappelle même le but égalisateur d’Antar Yahia devant la Gambie (2-1 pour l’Algérie), à Banjul, le 29 février dernier, dans le cadre de la manche aller des éliminatoires de la CAN 2013.

Des questions qui méritent d’être posées du fait qu’elles suscitent les interrogations les plus légitimes. Matmour aussi faisait partie des plans du Bosnien. Agé de 26 ans, le sociétaire du club allemand de l’Eintracht Francfort est encore compétitif. Il peut encore donner pour les Verts surtout pour les éliminatoires du Mondial 2014 qui auront lieu au Brésil et qui débuteront le 2 juin prochain avec le match Algérie-Rwanda au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Même les supporters les plus pessimistes de l’ENA ne peuvent envisager ou comprendre la position de Matmour qu’il avait publiée sur son site Facebook. Avant lui, Nadir Belhadj, le joueur d’Asad El-Qatari, a lui aussi pris la même décision de ne pas continuer l’aventure internationale avec l’Algérie. Pour Belhadj, on peut le comprendre du fait qu’il n’a pas été convoqué par Halilhodzic lors des dernières sorties des Verts. Toutefois, les spécialistes sont en train de se poser des questions concernant ce mouvement de retrait des anciens «cadres» de l’EN. On craint que d’autres joueurs ne viennent leur emboîter le pas. On pense à Ziani, même si ce joueur n’a rien dit pour le moment. Toujours est-il, ce joueur n’est pas assez content de sa situation avec l’équipe nationale, puisqu’il n’a pas joué depuis le match Maroc-Algérie. Il y a aussi Ghezzal qui n’a pas été convoqué dans la liste des «32» suite à son mécontentement affiché lors de Gambie-Algérie, puisqu’il a été mis sur le banc de touche.
Le scepticisme est permis après ce retrait de trois joueurs de l’EN qui avaient pris part au Mondial 2010, organisé pour la première fois en Afrique (Afrique du Sud). On espère que cette situation se termine assez vite et que le coach algérien puisse rester concentré sur son travail, eu égard aux importantes échéances qui attendent notre sélection nationale durant le mois de juin.  
Il faut admettre que le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, est malgré tout assez serein du fait qu’il possède actuellement les joueurs qui sont susceptibles de les remplacer.  Toujours est-il, Halilhodzic a les moyens et les joueurs qui peuvent former la nouvelle équipe nationale qui pourra jouer les grandes confrontations internationales, notamment le Mondial brésilien. A cet effet, la FAF du président Mohamed Raouraoua a saisi officiellement la FIFA pour que le match aller du Mondial 2014 contre le Mali, le 9 juin prochain, à Bamako, soit délocalisé eu égard à la situation exceptionnelle qui sévit actuellement à Bamako.
Il faut dire que beaucoup de «zones d’ombre» planent sur ce match à cause de ce qui se passe au Mali. A presque un mois de cette échéance, on ne voit pas comment les choses vont s’améliorer dans ce pays africain ami de l’Algérie qui est victime d’une déstabilisation évidente.
Hamid GHARBI

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions