mercredi 22 mai 2019 02:52:40

Hommage : Le président de la FIFA reçoit la médaille “Wissam El Aahid”

Blatter : “Une réalisation qui reflète le renouveau du football algérien”

PUBLIE LE : 02-05-2012 | 0:00
D.R

Le président de la Fédération internationale de football association (FIFA), M. Joseph S. Blatter, a reçu des mains du ministre de la Jeunesse et des Sports,     M. Hachemi Djiar, au nom du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, la médaille «WISSAM EL AAHID», lors d’une cérémonie organisée lundi soir à la Résidence El Mithak, en présence de nombreux invités dont des personnalités du monde sportif.
Le président de la FIFA, qui s’est dit honoré et très heureux de visiter l’Algérie pour la deuxième fois (après la visite de 2001) a affirmé que «la FIFA est disposée à accompagner l'Algérie dans sa démarche visant à faire du football un facteur de paix, de stabilité par la promotion de l'éducation, du respect et du fair-play, et d'un système compétitif de qualité".
Au cours de la même soirée,  la médaille de l’ordre du mérite national du football a été remise aux deux capitaines de l'équipe nationale, Yazid Mansouri et Antar Yahia.
Il est rappelé que le président de la FIFA, M. Joseph S. Blatter, et le président de la CAF, M. Issa Hayatou, effectuent une visite de deux jours en Algérie à l’invitation de la Fédération algérienne de football.
Les présidents de la FIFA et de la CAF devaient inaugurer hier le nouveau siège de la FAF avant d’assister à la finale de la coupe d’Algérie qui a opposé l’ESS au CRB, au stade du 5-Juillet d’Alger. 

--------------------------------

Blatter  
“Une réalisation qui reflète le renouveau du football algérien”

Alors que le président de la FAF s’affairait à officialiser le partenariat avec Aspetar, le convoi de Sepp Blatter et Issa Hayatou et leurs collaborateurs arrivait au nouveau siège de la FAF, qui allait être inauguré quelques instants après, en présence d’autres personnalités algériennes telles que le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Hachemi Djiar, le général Meguedad, Joseph Ged, Mustapha Berraf et Vahid Halilhodzic. Etaient aussi présents Mohamed Mecherara, ancien prési- dent de la LNF, Belaïd Lacarne, président de la Commission fédérale d’arbitrage, et les différents présidents des ligues nationales. C’est à Khalil Hammoum qu’a échu l’honneur d’adresser un petit mot de bienvenue aux invités de la FAF, à qui on avait offert au préalable des cadeaux-souvenirs. Prenant ensuite la parole, le président de la FIFA, Jospeh Blatter, toujours souriant, devait dire : « C’est un grand jour pour le football algérien, pour le football africain, et c’est un grand jour aussi pour la Fifa.  On est très heureux de participer aujourd’hui à cette fête du football. D’autant plus qu’on fête le cinquantième anniversaire de la FAF qui coïncide avec l’anniversaire de l’indépendance de l’Algérie. On remercie beaucoup Moha- med Raouraoua, mais aussi le peuple algérien pour l’accueil qui nous a été réservé. Cher Mohamed, je vous adresse mes félicitations pour la réalisation du nouveau siège de la FAF. Le siège est vraiment magnifique. Il reflète bien le renouveau du football algérien. D’après ce que j’ai vu en infrastructures, on a réalisé quelque chose de beau et je remercie les responsables algériens pour les efforts qu’ils ont consentis. 3 000 matches se jouent chaque week-end en Algérie. Avec toute l’organisation que cela exige. En connaissance de cause, je sais que ce n’est pas facile pour la fédération de chapeauter tout ça, mais elle le fait avec rigueur et organisation qui y sied. J’aime aussi l’organigramme pyramidal du football algérien avec les différentes ligues qui gèrent chacune un championnat. Je suis heureux de savoir qu’il y a un championnat de football féminin en Algérie aussi bien organisé. On a parlé avec le ministre et le président Hayatou sur l’importance de concorder les rôles des pouvoirs publics et des associations sportives».

«L’Algérie a de tout temps participé au renouveau du football mondial»
«L’Algérie, c’est aussi une histoire. Je me remémore plein de souvenirs du football algérien qui a de tout temps vu naître des joueurs de classe mondiale. Grâce à l’Algérie, le système de compétition des phases finales de la Coupe du monde a été revu. Car sans ce fameux Allemagne-Autriche, l’Algérie se serait qualifiée au deuxième tour. L’Algérie a toujours participé au renouveau du football mondial, comme cette affaire des joueurs binationaux. C’est grâce à l’Algérie que la réglementation a été revue. Je sais que des efforts sont constamment consentis pour le développement du football algérien et ce, à tous les niveaux. Je voudrais d’ailleurs soutenir la politique de l’arbitrage algérien qui a toujours formé de grands arbitres. Je suis aussi heureux de voir des anciens joueurs réussir dans le métier d’entraîneur. Aujourd’hui, il y en aura deux pour la finale (Menad et Geiger)», a dit le patron de la Fifa.

«Le professionnalisme demande du temps et de la patience»
Concernant le projet professionnalisme que la FAF a lancé depuis deux ans, Jospeh Blatter a dit soutenir l’initiative, non sans demander à tout le monde de se montrer patient et d’adhérer à cette démarche qui demande, dit-il  «du temps et de la patience. Car il ne suffit pas de vouloir passer au professionnalisme pour le devenir. C’est un processus qui demande du temps et de l’énergie. Je vois qu’en Algérie, ce n’est pas les bonnes volontés qui manquent. A la Fifa, on soutient ce genre d’initiative. Sachez que nous œuvrons continuellement à la promotion du football africain. Rien que pour cette année, un budget de 72 millions de dollars a été alloué au football africain», a assuré Blatter qui a indiqué qu’un projet visant à réduire les coûts des droits de retransmission des compétitions de la Fifa aux pays africains est en discussion. «Nous travaillons de manière à faire baisser les coûts des droits de retransmission aux pays africains entre autres. Le projet est toujours en cours. Je ne pourrais pas vous en dire davantage, puisqu’aucune décision définitive n’a été prise, mais sachez que nous pensons à ouvrir le champ audiovisuel à l’Afrique pour qu’un plus grand nombre de téléspectateurs puisse regarder les différentes compétitions de la Fifa», a promis Blatter. Bon à savoir.   
Mohamed-Amine A.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions