mercredi 13 novembre 2019 17:24:53

54e anniversaire de la grande bataille de Souk-Ahras, Abadou : “La génération de l’indépendance est capable de construire une Algérie à la hauteur des artisans de la Révolution”

À l’occasion du 21e anniversaire de l’association : 750 grands invalides de guerre fêtent l’évènement

PUBLIE LE : 28-04-2012 | 0:00
D.R

Le secrétaire général de l'Organisation nationale des moudjahidine (ONM), M. Saïd Abadou, a estimé jeudi à Souk-Ahras que la génération de l’indépendance "possède les capacités pour construire une Algérie à la hauteur des aspirations des artisans de la Révolution". La génération de l’indépendance "dispose des capacités culturelles et matérielles qui lui permettent d’être la digne représentante de la génération de Novembre", a souligné M. Abadou qui intervenait à l’occasion de la commémoration du 54e anniversaire de la grande bataille de Souk-Ahras. Au cours d’une rencontre à laquelle étaient également présents le secrétaire général de l’Organisation nationale des enfants des chouhada (ONEC), M. Tayeb El-Houari, les autorités civiles et militaires de la wilaya, et de nombreux moudjahidine, le secrétaire général de l’ONM a appelé les jeunes à "préserver leur pays en s’armant du même esprit nationaliste qui anima leurs aïeux qui libérèrent la patrie". Les réformes décidées par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, visant la consolidation du processus de construction d’une Algérie forte et épanouie, constituent une "garantie" pour les jeunes appelés plus que jamais à prendre part au programme de développement de leur pays, a-t-il affirmé. M. Abadou a également insisté sur "l’impact" des cérémonies de commémoration des évènements historiques sur les jeunes qui devront "s’inspirer des réalisations de leurs parents et grands-parents et qui peuvent, pour cela, prendre pour référence la grande bataille de Souk-Ahras".

À l’occasion du 21e anniversaire de l’association
750 grands invalides de guerre fêtent l’évènement
Les grands invalides de la guerre de libération nationale ont fêté, jeudi à Oran, le 21e anniversaire de la création de leur association, en présence de représentants de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM). Au moins 750 grands invalides de guerre et moudjahidine en provenance des 48 wilayas ont pris part à cette rencontre nationale qui a été mise à profit pour honorer des personnalités qui ont joué un grand rôle durant la guerre de libération nationale.
Le président de l’association des grands invalides de guerre (ANGIG), M. Mohamed Bouhafsi, a saisi l’occasion pour attirer l’attention des présents sur la situation des invalides de guerre de libération nationale, tout en déplorant le manque d’appareillages orthopédiques pour cette catégorie sociale depuis deux décennies.
«Près de 50 pour cent des grands invalides de guerre sont aujourd’hui cloîtrés chez eux faute de prothèses et d’équipements spéciaux, malgré l’existence de textes juridiques», a-t-il soutenu, insistant sur une prise en charge totale de cette catégorie sociale au plan matériel et financier. Le représentant de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), M. Abderrahmane Arroua, a, quant à lui, rendu un hommage appuyé à «ces valeureux moudjahidine qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour que l’Algérie soit libre et indépendante».
Le wali d’Oran, M. Abdelmalek Boudiaf, a décidé, à l’occasion, d’octroyer une aide d’un million de dinars pour l’acquisition de chaises roulantes au profit des invalides de guerre. La rencontre a été également une occasion pour se recueillir à la mémoire du président défunt Ahmed Ben Bella.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions