mercredi 05 aot 2020 08:02:48

Wilaya II historique (Nord-Constantinois) : Inauguration officielle de la Société des mémoires

M. Saïd Abadou, secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), était hier à Constantine pour l’ouverture officielle de la Société des mémoires de la Wilaya II historique (Nord-Constantinois).

PUBLIE LE : 25-04-2012 | 23:00
D.R

M. Saïd Abadou, secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), était hier à Constantine pour l’ouverture officielle de la Société des mémoires de la Wilaya II historique (Nord-Constantinois).

Cette rencontre s’est tenue au palais du Moudjahid, animée par le président de la Société des mémoires de la Wilaya II historique, M. Mohamed Rais, en présence du wali de Constantine M. Nourredine Bedoui et des autorités de la wilaya.
À cette occasion, M. Bedoui a déclaré : «Nous allons faire notre possible pour offrir un siège adéquat à la Société des mémoires de la Wilaya II historique, à Constantine. Nos moudjahidine et nos martyrs nous ont donné la possibilité de vivre libre dans notre pays. L’histoire algérienne a été faite à  travers  les efforts fournis par nos moudjahidine et nos martyrs. Ces derniers constituent la gloire de l’Algérie.» Et d’ajouter : «Aujourd’hui, à travers cette Société, l’histoire algérienne sera sauvegardée pour la nouvelle génération qui a tendance à oublier l’histoire du pays. Nous sommes là pour accomplir les consignes du Président de la République. Nous allons être à côté de ces moudjahidine pour que l’histoire algérienne soit mémorisée à jamais.»
De son côté, M. Abadou a déclaré : «Notre histoire est connue mondialement, et plusieurs peuples ont pris comme exemple l’histoire algérienne. Et pour cela, c’est de notre devoir de bien mémoriser l’histoire nationale, laquelle a coûté la vie à un million et demi de martyrs. L’histoire algérienne est glorieuse. Notre pays a connu des moments très difficiles durant les années de guerre.»  
Il a également souligné que «l’histoire algérienne ne doit pas passer aux oubliettes. C’est de notre devoir et du devoir de tous  de restaurer l’histoire algérienne et de donner la possibilité à la nouvelle génération de recueillir assez de renseignements et d’enseignements sur et de notre histoire. L’Algérie est en train de vivre une période de reconstruction qui a été entamée par le Président de la République. Notre mission, en tant qu’anciens moudjahids, est de concrétiser ces reconstructions pour avoir une Etat démocratique et fort qui réalisera à la longue toutes les initiatives du peuple algérien.»
Le secrétaire général de l’ONM a souhaité, par ailleurs,  que «chaque Algérien participe à la réalisation d’une Algérie forte, démocratique, et à la concrétisation d’un Etat sain et libre».
Pour sa part, M. Mohamed Rais, ancien moudjahid, ancien mouhafed et ancien ambassadeur, président de la Société des mémoires de la Wilaya II historique, a indiqué : «La réalisation de cette Société était la finalisation de l’espoir formulé par  notre frère moudjahid, le défunt Sawt El Arab Salah Boubnider, dont nous avons ici repris le projet de mettre en œuvre une telle Société dont la mission était d’immortaliser ces pages de notre glorieuse Révolution et de l’histoire de ce pays. Ce projet remonte aux années 1998, qui voit aujourd’hui tout ce monde réuni pour sa concrétisation ; c’est devenu une réalité. Nous avons commencé par mettre en œuvre le règlement intérieur indispensable au fonctionnement d’une telle entreprise. Notre Société a obtenu son agrément le 30 octobre 2011. C’est de notre devoir de mener ce travail à bien et de reconstituer l’époque de la guerre pour en restituer les principales phases, comme de restituer à  l’histoire algérienne son aura, pour ne pas avoir à subir l’oubli.»
Rona Merdaci Khaled
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions