mardi 12 novembre 2019 23:39:03

Abdelmadjid Menasra (F C) à Mascara et Mostaganem : 365 propositions pour sortir de la crise

Avant de s’adresser à la foule, le leader du F.C a invité à la tribune officielle une ancienne figure de la boxe Algérienne en la personne de Abdelkader Ould Makhloufi qui a pris la parole pour inviter les citoyens de la région de Béni Chougrane à voter massivement pour celui qui parmi les candidats aux législatives défend le mieux le mouvement sportif national.

PUBLIE LE : 22-04-2012 | 0:00
D.R

Avant de s’adresser à la foule, le leader du F.C a invité à la tribune officielle une ancienne figure de la boxe Algérienne en la personne de Abdelkader Ould Makhloufi qui a pris la parole pour inviter les citoyens de la région de Béni Chougrane à voter massivement pour celui qui parmi les candidats aux législatives défend le mieux le mouvement sportif national. M. Menasra a d’emblée réitéré son appel pressant pour un changement au sein de la société pour lutter contre l’injustice sociale, la hogra, la jeunesse marginalisée, le système éducatif en état de faiblesse ainsi que les dérapages susceptibles de mettre en danger notre souveraineté et notre unité nationale. Il devait déclarer que son parti dispose de 365 propositions pour sortir de la crise car en ce moment nous ne sommes pas maîtres de notre destin. En ce sens, nous importons la majorité des produits que nous consommons. L’Algérie a été libérée par tous et sera construite par tous. Nos candidats à la députation sont des cavaliers du changement pour rompre avec la corruption, le népotisme. Notre campagne électorale est financée grâce au concours de nos militants qui dépensent de leurs poches, nous récusons la médiocrité parce que le peuple veut le changement, c’est une volonté inaliénable pour mettre en application les réformes loin des discours pompeux et des slogans creux, des habitudes du passé sont révolues. L’Algérie doit disposer d’institutions fortes pour être à la mesure des aspirations de toutes les couches sociales populaires. Le peuple est appelé à choisir ses élus parmi des enfants valeureux de ce peuple et la présence de la femme n’est pas fortuite, sa participation et son action sont agissantes. Une lourde responsabilité pèse sur les futurs députés qui auront un champ d’action dans le changement en commençant par la constitution et d’autres chantiers de développement national. Notre appel s’adresse aux électrices et aux électeurs de la cité de l’Emir pour une participation massive afin de faire triompher la voix du changement pacifique par le biais des urnes loin de toute pression pour le bien être et la prospérité de toute l’Algérie.              
l A Mostaganem, Le président du Front du changement  (FC) a mis en garde contre la fraude aux législatives du 10 mai prochain, pour éviter à l'Algérie « l'implosion et d'aller vers l'inconnu ».  Selon lui, « le pouvoir veut un Parlement mosaïque, faible et incapable de contrôler et demander des comptes ». M. Menasra a appelé les citoyens à créer le changement en votant  pour les candidats de son parti pour rompre avec cette situation et « constituer  un nouveau gouvernement qui concrétisera les aspirations du peuple ».      
A. Ghomchi/APS

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions