samedi 22 septembre 2018 01:26:26

Désenfumage et hygiène hospitalière : Des nouvelles normes de traitement d’air

Le Groupe France-Air export et Genépi ont organisé, hier à l’hôtel Mercure, un séminaire sur le thème «désenfumage et hygiène hospitalière» dans sa deuxième édition.

PUBLIE LE : 18-04-2012 | 0:00

Le Groupe France-Air export et Genépi ont organisé, hier à l’hôtel Mercure, un séminaire  sur le thème «désenfumage et hygiène hospitalière» dans sa deuxième édition. Lors de cette rencontre très pointue à laquelle ont assisté des spécialistes dans ce domaine mais aussi des opérateurs économiques, il a été question de présenter les nouvelles solutions techniques alliant efficacité, budget optimisé et respect des dernières exigences et normes en vigueur. Selon M. Addi Abdelhak, les normes appliquées en Algérie en matière de désenfumage date de 1976, alors qu’en Europe, de nouvelles normes sont mises en vigueur de manière fréquente. M. Addi a préconisé l’adoption d’une  norme propre à l’Algérie dans ce genre d’installations. Ce qui facilitera la tâche de vérification de conformités des bâtiments en termes de sécurité incendie. « Actuellement Genépi applique la norme européenne, mais parfois, des entreprises, notamment étrangères, la rejettent» a-t-il expliqué. En matière d’équipement, une large gamme de produits de dépollution, de climatisation des locaux industriels, de ventilation pour les process et pour le chauffage au gaz des entrepôts est offerte par cette société. S’agissant du deuxième volet du séminaire, qui concerne l’hygiène hospitalière, M. Addi a indiqué que le traitement de l’air dans les milieux hospitaliers joue un rôle important. Puisque dira-t-il, il  permet, d’une part de protéger au mieux la zone à risque, et d’autre part, de procurer un certain confort pour l’équipe chirurgicale. A ce propos il a été présenté une gamme de plafonds de traitement d’air à installer dans les blocs opératoires et même ailleurs, permettant ainsi d’éviter toute infection nosocomiale». Jean-Luc Thullier, responsable et spécialiste en conception, la réalisation, l’exploration et la maintenance des installations de traitement d’air des zones «propres» au groupe France-Air, a indiqué pour sa part que différentes solutions techniques peuvent être envisagées. «Notre groupe propose par conséquent tout un ensemble de systèmes de filtration et de diffusion d’air pour la zones à risque de bio-contamination à l’hôpital. Les intervenant à ce séminaire, ont par ailleurs mis l’accent sur l’importance du contrôle et ce pour chaque projet en conception, neuf ou en rénovation, en mettant en garde qu’il appartient aux responsables de la lutte contre les infections nosocomiales (CLIN) de mener à bien une analyse de risque afin de définir le niveau d’exigence requis pour chaque zone ou salle à traiter.
Salima Ettouahria
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions