mercredi 18 octobre 2017 21:21:19

Mise en œuvre du Service universel : Algérie Poste reçoit un premier chèque de l’ARPT de 1,8 milliard de dinars

En présence du ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Moussa Benhamadi, la présidente du Conseil de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT)

PUBLIE LE : 22-03-2012 | 0:00
D.R

En présence du ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Moussa Benhamadi, la présidente du Conseil de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), Mme Fatma-Zohra Dardouri, a remis  hier au directeur général d’Algérie Poste, M. Mohamed Laid Mahloul, le premier chèque de versement du montant du service universel postal pour l’année 2010.
L’ARPT et Algérie Poste ayant signé l’an dernier (le 27 juin 2011) un cahier des charges portant service universel de la poste, en vertu du décret exécutif 03-232 du 24 juin 2003 définissant le service universel, son contenu et sa tarification, ont abouti en date du 29 février 2012 à une convention qui a arrêté la compensation à verser à Algérie Poste à 1,820 milliard de dinars au titre de l’exercice 2010.
Faut-il rappeler que le cahier de charges paraphé concerne notamment le courrier jusqu’à 2 kg, les lettres recommandées, les colis jusqu’à 20 kg, les télégrammes, le versement des retraites et des mandats, la présence postale dans toutes les agglomérations de plus de 6.000 habitants et la prise en charge des personnes handicapées au niveau de guichets adaptés.
L’introduction du service universel dans le secteur postal, qui a pris du retard en raison de certaines omissions contenues dans la réglementation en vigueur, vient ainsi, explique le ministre, soulager Algérie Poste et l’épauler dans sa mission de service public qu’elle supportait, jusque-là, toute seule.
Mme Dardouri s’est félicitée, pour sa part, de la contribution de son institution à garantir un meilleur accès aux services postaux pour un maximum de citoyens et résorber le déficit enregistré en la matière, notamment au niveau des zones blanches, autrement dit les régions isolées. M. Mohamed Laid Mahloul qui recevait donc le premier chèque de compensation  au titre de l’exercice 2010 s’est engagé, lui, à en faire bon usage en vue d’assurer une meilleure présence de la poste à travers l’ensemble du territoire national en investissant dans l’amélioration des prestations de services, la formation des personnels et la diversification des produits.
 L’apport financier dont profitera désormais Algérie Poste sera puisé du Fonds du service universel géré par l’ARPT et alimenté par l’ensemble des opérateurs postaux qui y versent chaque année 3% de leurs chiffres d’affaires, ainsi que d’un complément de l’Etat en cas de besoin.
L’objectif étant de couvrir les coins les plus reculés du pays en services de la poste et d’améliorer la moyenne de la pénétration postale, actuellement de 9.000 habitants.
Hamida B.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions