jeudi 19 septembre 2019 07:15:15

Mise à niveau des PME, ANDPME : “Les décisions de relance du programme appliquées début avril”

Les décisions prises par le gouvernement pour appuyer le programme national de mise à niveau des entreprises et doté d'un financement de 386 milliards de DA, seront appliquées dès le début du mois d'avril prochain, a annoncé hier à Alger le directeur général de l'Agence nationale de développement des PME (ANDPME).

PUBLIE LE : 19-03-2012 | 23:00

Les décisions prises par le gouvernement pour appuyer le programme national de mise à niveau des entreprises et doté d'un financement de 386 milliards de DA, seront appliquées dès le début du mois d'avril prochain, a annoncé hier à Alger le directeur général de l'Agence nationale de développement des PME (ANDPME). "Les décisions prises lors des deux Conseils interministériels (CIM) restreints tenus récemment pour lever les contraintes entravant le programme national de mise à niveau, entreront en application à compter du 1er avril prochain", a expliqué M. Rachid Moussaoui lors d'une cérémonie de signature d'une convention sur le système européen de qualité (EFQM). Les arrêtés ministériels relatifs à l'application de ces décisions, qui apportent des modifications considérables au statut de l'ANDPME pour lui permettre d'appliquer convenablement ce nouveau programme, sont "en cours de signature", a-t-il ajouté. Parmi les principales décisions prises par le gouvernement pour alléger les procédures d'application du programme de mise à niveau, lancé officiellement en janvier 2011, M. Moussaoui a cité la définition des responsabilités du Comité national de mise à niveau pour lui permettre de jouer pleinement son rôle. Il a été décidé, également, de considérer l'ANDPME comme étant le seul gestionnaire et organe chargé de l'exécution des activités du programme national de mise à niveau qui ambitionne de toucher quelque 20.000 PME à l'horizon 2014. Les pouvoirs publics ont décidé également d'élargir les prérogatives de l'ANDPME pour lui permettre de financer elle-même des activités contenues dans le programme, comme la réalisation de diagnostics et de pré-diagnostics des entreprises bénéficiaires, précise M. Moussaoui. L'orientation a été aussi donnée par le gouvernement pour créer 15 nouvelles antennes régionales de l'ANDPME, outre les 8 directions régionales en activité, dans le but d'assurer la proximité et la vulgarisation nécessaires à la réussite du programme. S'agissant du nombre d'entreprises éligibles à ce programme, il a relevé que jusqu'à présent 5.000 PME avaient formulé des demandes pour prendre part à ce dispositif destiné exclusivement aux entreprises productives et non pas à celles qui vendent des produits en l'état. Outre les 1.580 PME qui avaient déposé des demandes pour prendre part au programme, l'ANDPME a pris contact, par ailleurs, avec 3.420 entreprises nouvellement créées par le biais de l'Agence nationale de soutien à l'emploi de jeunes (ANSEJ) pour les attirer vers ce nouveau dispositif, a ajouté M, Moussaoui. Les critères d'éligibilité au programme national de mise à niveau des PME (ayant de 1 à 250 employés) portent sur l'appartenance des entreprises aux secteurs de l'industrie, du BTPH, de la pêche, du tourisme et de l'hôtellerie, des services, des transports, et des Technologies de l'information et de la communication (TIC), rappelle-t-on.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions