mardi 12 dcembre 2017 21:01:21

Louisa Hanoune au forum de la radio locale de Tizi Ouzou : “Le prochain scrutin est décisif”

Mme Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), a soutenu, hier lors de son passage au forum hebdomadaire «Tizi-Forum» de la radio locale de Tizi Ouzou...

PUBLIE LE : 18-03-2012 | 0:00
D.R

Mme Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), a soutenu, hier lors de son passage au forum hebdomadaire «Tizi-Forum» de la radio locale de Tizi Ouzou, que les garanties mises en avant par les plus hautes autorités du pays pour assurer une totale transparence de ces élections demeurent toujours insuffisantes. Compte tenu de l’importance des élections législatives du 10 mai prochain, dit-elle, les autorités doivent renforcer ces garanties par d’autres mesures supplémentaires susceptibles d’aboutir à l’assainissement de la situation pré-électorale qualifiée de «confuse», notamment par la venue de nouveaux partis politiques dont les sigles se ressemblent. Parmi les mesures susceptibles d’assurer la transparence de ces élections, la secrétaire générale du PT a préconisé le changement du personnel chargé de l’encadrement du scrutin et la fixation du plafonnement des financements de la campagne électorale, «pour qu’il n’y ait pas de financement occulte». «Ces nouvelles mesures permettront la protection des voix du peuple algérien», a-t-elle insisté, avant de qualifier ces prochaines élections de décisives et d’une extrême importance, d’où l’impérative nécessité d’assurer une irréprochable transparence de ce rendez-vous électoral, que les «Algériens ne doivent absolument pas rater».
L’importance de ces élections est rendue plus cruciale par ce qui se passe dans les pays voisins, en proie à de violentes crises et à la menace de guerre civile, notamment en Libye et en Syrie, a également mis en garde Mme Louisa Hanoune, tout en condamnant l’intervention étrangère dans les affaires internes de ces pays, citant le plan américain de Grand Moyen-Orient (GMO) pour découper les pays arabes sur des bases communautaires et ethniques.
 La secrétaire générale du PT a par ailleurs dénoncé ceux qui brandissent l’épouvantail islamiste et le printemps arabe pour faire pression sur les électeurs, et rafler ainsi la mise durant ces élections législatives.
«Contrairement aux autres pays arabes, en Algérie, s’il n’y a pas de fraude, les islamistes n’auront pas la majorité, dès lors que cette mouvance ayant participé au pouvoir n’a pas de bilan positif à faire valoir, ce qui n’est pas le cas pour le PT», a-t-elle enchaîné, avant d’ajouter que tout le monde doit se battre pour que le spectre de la fraude soit totalement enrayé et permettre à ces élections de concrétiser une véritable rupture avec le système du parti unique.
Enfin, le première responsable du PT, égale à elle-même et aux idéaux défendus par sa formation politique, est revenue longuement durant les deux heures de ce forum sur plusieurs questions d’actualité nationale et internationale, la politique économique de l’actuel gouvernement, la question de la  langue amazighe, les salaires des députés…
Bel. Adrar                  
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions