lundi 21 octobre 2019 08:39:46

Surveillance des élections législatives : Installation des commissions de wilaya à travers le pays

Installation de la commission de Sidi Bel-Abbès

PUBLIE LE : 16-03-2012 | 23:00
D.R

Les sous-commissions de wilaya de surveillance des élections législatives (CWISEL) du 10 mai prochain, composées de représentants de partis politiques et d’indépendants, ont été installées, tout au long de la semaine, dans différentes wilayas, par des membres de la commission nationale.

A l’issue d’un vote, dans la circonscription de Biskra, M. Abderrezak Djilali, du PRA, a été élu président de la sous-commission de wilaya de surveillance des élections législatives, ainsi que les 5 autres membres. Cette sous- commission a été  installée, jeudi, au cours d’une cérémonie à laquelle ont assisté les autorités locales et des représentants de partis politiques, et M. Abdelkrim Ouari, membre de la Commission nationale de surveillance des élections législatives (CNSEL).
À Aïn Témouchent, un représentant de la Commission nationale, M. Mohamed Zerrouki, a procédé à l'installation de la commission de wilaya de surveillance des élections législatives, en présence de représentants des différentes formations politiques, qui ont élu, à l'issue d'un scrutin, M. Bentayeb Tayeb du FNA, président de la commission de wilaya. La veille, c’est la sous-commission de Béchar qui a été installée par M. Mohamed Cherif Taleb, vice-président de la CNSEL.
M. Laid Slimani, du Front de l’Algérie nouvelle (FAN), a été élu président. Il sera assisté par 5 vice-présidents, choisis par les représentants de 22 partis politiques ayant procédé au dépôt des dossiers de candidature aux élections législatives du 10 mai prochain.
La cérémonie d'installation de la commission de wilaya de Tissemsilt a vu mercredi l'élection par bulletin secret de M. M'Hamed Lamani (Front national des libertés) comme président, de cinq vice-présidents et d’un rapporteur. M. Tamine Abdellah, membre de la Commission nationale de surveillance et de contrôle des élections législatives, qui présidait cette cérémoni, a appelé à réfléchir sur l'installation des commissions communales en huit jours, pour leur permettre d'amorcer leurs missions.
Par ailleurs, dans les wilayas de Médéa et de Tipasa, les commissions ont été installées mardi. Les CWISEL ont été installées lors de cérémonies présidées par des membres de la commission nationale indépendante de surveillance.
Composée de six membres élus à bulletin secret, représentant les formations politiques déjà agréées, la CWISEL de Médéa sera dotée, dans huit jours, au plus tard, de démembrements à travers les 64 communes que compte la wilaya. 29 partis politiques et 33 candidats indépendants ont retiré, à ce jour, dans cette wilaya, les formulaires de candidature au niveau de la direction de la réglementation et des affaires générales (Drag), selon le directeur de cette administration. A Tipasa, la  commission est  présidée par M. Braikia Amar, représentant du Mouvement populaire algérien (MPA). 28 sous-commissions seront installées par la suite dans autant de communes de la wilaya.
Par ailleurs, et toujours en présence des autorités locales et de représentants de partis politiques, les CWSEL ont été installées dans les wilayas de Mila, de Msila et de Tébessa par des membres de la Commission nationale. A Mila, M. Boudeb Rachid, du Front de la justice et du développement, a été installé par M. Lakhdar Benkhelaf, membre de la CNSEL, en qualité de président élu de la sous-commission de wilaya, ainsi que cinq vice-présidents. Dans la wilaya de Msila, deux membres de la CNSEL, MM. Redouane Benatallah et Ali Missaoui, ont installé, au siège de la wilaya, M. Omar Saadi, du FFS, en tant que président de la sous-commission de wilaya. Ils ont exhorté ses membres à « fonder leurs décisions sur la base de données recueillies sur le terrain et à suivre de près tout le processus électoral».
L’installation de la sous-commission de surveillance des législatives dans la wilaya de Tébessa a été présidée, elle, par M. Youcef Touahria, membre de la CNSEL et représentant du Front du changement (FC). Les représentants de 21 formations politiques ont assisté à l’installation de M. Chafik Saïdi, de l’ANR, et des 5 membres de la sous-commission de wilaya qui ont fait part de leur volonté à assumer pleinement leur mission de surveillance, telle que prévue par la loi organique portant régime électoral. La sous-commission de la wilaya de Relizane à été installée par un membre de la CNSEL, Temine Abdallah, en présence des autorités locales et des représentants de 30 partis politiques. M. Chérif Mohamed, représentant du FFS, a été élu président de cette instance, en plus de cinq vice-présidents et du rapporteur parmi les représentants des formations politiques présents. Pour rappel, les missions assignées à ces commissions consistent à veiller sur la transparence et au bon déroulement du scrutin, du début jusqu’à la fin de l'opération, et de signaler toute atteinte aux règles de transparence et d’honnêteté, notamment.
Sihem Oubraham

Installation de la commission  de Sidi Bel-Abbès
Lors d’une allocution prononcée à l’occasion de l’installation de la commission de wilaya de surveillance des elections, une cérémonie présidée par le représentant national de cette instance, M. Zerrouki Mohamed, sceratire général de la formation du FNL et en présence de l’ensemble des responsables locaux des différents partis politiques, l’orateur a d’emblée annoncé la couleur pour expliciter les missions de la wilaya , situer les enjeux de cette campagne et rappeler également les directives et instructions du premier magistrat du pays. «Vous aurez toutes les conditions et les facilités, conformément à la loi bien entendu, pour être accompagnés dans vos actions. C’est une fête de la démocratie, et le gagnant reste l’Algérie des valeurs», a-t-il signifié, tout en exhortant l’assistance à valoriser la notion du dialogue. Prenant la parole, le représentant de la commission nationale, M. Zerrouki Mohamed, a tout d’abord relevé la singularité de cette échéance pour s’étaler sur les différents passages du discours du Président de la République prononcé lors de la célébration de l’anniversaire du 24 février et insister sur la détermination du Chef de l’Etat à garantir cette transparence d’un scrutin se voulant une manifestation du choix du peuple. Tout en incitant les membres des partis présents à respecter les règles du jeu, il devait beaucoup plus se focaliser sur la nécessité de mobiliser les électeurs autour de ce rendez-vous électoral.  
Apres quoi, l’assistance a été prié de procéder à l’élection du président et de son bureau avant de passer en revue les différentes dispositions matérielles et techniques prises  par la wilaya et les données électorales de cette consultation. A noter que 22 partis ont retiré les formulaires de candidature.
A. B.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions