samedi 17 novembre 2018 02:26:16

Éboulement de terrain dans un bidonville : 2 morts à Bouzaréah

Un éboulement de terrain a causé, tard dans la nuit de vendredi, dans le bidonville de Ras Edheb de Bouzaréah (Alger), la mort d’une femme de 37 ans et son fils de 11 ans, alors qu’une troisième personne, en l’occurrence le père de famille, a pu être sauvé par les secouristes de la Protection civile.

PUBLIE LE : 12-03-2012 | 0:00
D.R

Un éboulement de terrain a causé, tard dans la nuit de vendredi, dans le  bidonville de Ras Edheb de Bouzaréah (Alger), la mort d’une femme de 37 ans et son fils de 11 ans, alors qu’une troisième personne, en l’occurrence le père de famille, a pu être sauvé par les secouristes de la Protection civile.
Conséquences directes des fortes chutes de pluie qui se sont abattues ces derniers jours, le drame s’est produit alors que les victimes étaient endormies avant d’être surprises par ce glissement de terrain qui a englouti la baraque. Pour les besoins de cette intervention, il a fallu recourir au savoir-faire de l’équipe cynotechnique de la Protection civile sans laquelle il était pratiquement impossible de repérer le corps de la femme tant l’ampleur des dégâts était énorme.
Sur un autre registre, les différentes unités de la Protection civile ont enregistré du 10 au 11 mars quelque 1.948 interventions liées essentiellement aux évacuations sanitaires, aux accidents de la circulation et autres  accidents domestiques et chutes accidentelles, apprend-on auprès de la cellule de la communication de la direction générale de ce corps.
L’inhalation du monoxyde de carbone continue de faire des ravages dans les foyers algériens, et on compte à cet effet 17 personnes évacuées vers différents hôpitaux du pays. Comme c’était le cas à Bir El-Djir (Oran) où 7 membres d’une même famille ont été incommodés par le gaz CO2 émanant du chauffage de leur domicile. Idem à Sour El-Ghozlane (Bouira) avec trois victimes piégées de la même manière alors qu’à El-Mecheria (Nâama), ce sont 7 autres membres d’une même famille qui ont failli y passer suite, cette fois-ci, à une fuite du gaz de ville à l’intérieur de leur domicile.
A Constantine, le corps sans vie d’un homme de 49 ans a été découvert à l’intérieur d’une cafétéria, à la nouvelle ville Ali-Mendjeli, tandis qu’à El-Mohammadia (Mascara), les éléments de la Protection civile ont évacué vers la morgue de l’hôpital le cadavre d’un homme de 30 ans, découvert pendu au moyen d’une corde à l’intérieur de son domicile.
A Souk-Ahras, un enfant de 10 ans est décédé noyé dans une mare d’eau à Mechetet Koudiet-El-Assa, commune de Sidi Fredj, et son corps a été repêché par les plongeurs de la Protection civile.
SAM
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions