vendredi 22 novembre 2019 12:19:54

Hillary Clinton à Alger : «Les relations bilatérales s'approfondissent et évoluent»

«Les Etats-Unis apprécient les réflexions et les opinions algériennes»

PUBLIE LE : 26-02-2012 | 0:00
D.R

La secrétaire d'Etat américaine Mme Clinton a estimé que l’Algérie et les États-Unis ont un rapport de coopération «étroit» et que les relations entre les deux pays, «qui ont toujours été  bonnes, s'approfondissent et évoluent encore davantage».

A son arrivée hier après-midi à l’aéroport Houari-Boumediene pour une visite de travail à l’invitation de son homologue algérien, M. Mourad Medelci, l’hôte de l’Algérie a précisé que sa présence dans notre pays lui permet «d’évoquer des questions communes, de  discuter du renforcement de la coopération bilatérale  et d’échanger les idées sur les événements qui se déroulent actuellement dans la région».
Elle a souligné que sa visite lui permet de rencontrer les représentants de la société civile et de s’entretenir avec les autorités algériennes sur les évènements qui se déroulent dans la région et dans le monde. «Les Etats-Unis apprécient les réflexions et les opinions algériennes», a-t-elle notamment déclaré. Et d’ajouter : «Les deux pays entretiennent depuis de longues années un dialogue très fréquent et très profond.» S’adressant à son homologue algérien, la secrétaire d'Etat américaine a exprimé son «plaisir personnel et profond d’être en Algérie et d’avoir l’occasion de représenter le Président Barack Obama et le gouvernement des Etats-Unis en Algérie».
 Très à l’aise devant les journalistes présents en force au niveau du salon d’honneur, la chef de la diplomatie américaine n’a pas manqué de rendre hommage à l'Algérie en soulignant le fait que ce pays «doit occuper la place qui lui sied» dans le concert des nations.        
Pour elle, «l'Algérie, qui fête ses 50 années d'indépendance, doit occuper la place qui lui sied pour les 50 ans à venir, avec un programme de développement en faveur de la société».
Interrogée sur le «financement de partis islamistes par les Etats-Unis», la chef de la diplomatie américaine a rejeté cette information tout en l’infirmant catégoriquement. «Nous ne finançons aucun parti politique dans le monde, toutefois nous proposons de travailler avec les partis pour échanger des idées et donner un soutien en ce qui concerne l'organisation d'élections pour pouvoir assurer un scrutin libre, équitable et crédible», a-t-elle notamment répondu. Pour ce qui est des prochaines élections en Algérie, Mme Clinton a fait part de la disponibilité de son pays à apporter une assistance technique. «Si on nous le demande, nous entrerons en contact avec des groupes  d'experts pour qu'ils travaillent avec les autorités en Algérie pour appuyer les élections», a-t-elle précisé.    
“Des conséquences extrêmement positives sur le futur des relations entre les deux pays”
Pour sa part, M. Mourad Medelci a, après avoir souhaité la bienvenue à la secrétaire d'Etat américaine, insisté sur les liens qui existent entre les deux pays et qui se renforcent davantage et au fur et à mesure que se développe  la coopération bilatérale. «Votre visite, Mme la secrétaire d'Etat américaine, est une étape importante pour faire évaluer cette coopération. Je suis persuadé que cette visite aura des conséquences extrêmement positives sur le futur de nos relations», a-t-il notamment déclaré.
Il y a lieu de rappeler que l'avion de la secrétaire d'Etat s'est posé à l'aéroport international Houari-Boumediene vers 15h10 en provenance de Tunis, où Mme Clinton venait de rencontrer le Président Moncef El-Marzouki après avoir participé à une conférence internationale sur la Syrie, dans le cadre d'une tournée dans la  région.
Sarah SOFI


Le Président Bouteflika reçoit La secrétaire d'État américaine     
Le Président de la République M. Abdelaziz Bouteflika a reçu hier à Alger la secrétaire d'Etat américaine, Mme Hillary Clinton. L'audience s'est déroulée au siège de la présidence de la République. Mme Hillary Clinton était arrivée, samedi après-midi, à Alger, pour une visite de travail à l'invitation de son homologue algérien, M. Mourad Medelci.

Le Président Bouteflika offre un dîner en l'honneur de Mme Hillary Clinton   

Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a offert hier soir au palais du Peuple à Alger un dîner en l'honneur de la secrétaire d'Etat américaine, Mme Hillary Clinton, en visite de travail en Algérie. De hauts responsables de l'Etat et des membres du gouvernement  ont pris part à ce dîner. Auparavant, le Président Bouteflika avait reçu au siège de la présidence de la République, Mme Clinton. A son arrivée à Alger en début d'après-midi, la secrétaire d'Etat avait déclaré que les Etats-Unis appréciaient les réflexions et les opinions  de l'Algérie sur les différents événements dans la région. Elle avait ajouté que son pays et l'Algérie entretenaient «un dialogue permanent dans tous les domaines», soulignant que sa visite avait pour objectif de renforcer la coopération entre Alger et Washington. «Je suis ici pour discuter du renforcement de la coopération bilatérale et échanger les idées sur le événements qui se déroulent actuellement dans la région», avait-elle précisé. Mme Clinton avait souligné aussi que les relations algéro-américaines, qui existent depuis très longtemps, «sont bonnes, s'approfondissent et évoluent».

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions