dimanche 08 dcembre 2019 23:33:13

Centrale électrique de Messerghine : Un consortium franco-américain remporte le marché

Le contrat s'élève à 240 millions d'euros.

PUBLIE LE : 25-02-2012 | 0:00

Le consortium Général Electric International (GE, USA) et Cegelec (France) a remporté le contrat de réalisation de la centrale électrique de Messerghine près d'Oran, pour 240 millions d'euros. C'est ce qu'a annoncé, jeudi, la Société algérienne de production de l'électricité (SPE). La centrale à gaz de Messerghine, prévue à Oran, sera d'une capacité de 2x200 MW, précise la SPE. Le consortium franco-américain s'est engagé à livrer la centrale dans un délai de 28 mois à partir de l'attribution définitive du projet qui interviendra après l'accord de la Commission nationale des marchés publics. L'offre financière de GE et Cegelec est composée d'une partie en dinars, soit, 4,4 milliards de dinars, et d'une autre en devises (125 millions d'euros et 96 millions de dollars). Le total équivalent en dinars de cette offre financière est de 23,36 milliards de dinars, indique la WE Sonelgaz qui compte optimiser ses moyens de production d'énergie électrique pour répondre à une demande qui enregistre une croissance constante prévoit d'injecter 300 milliards de dinars dans l'activité d'ici 2015. D'ici 2020, le groupe prévoit la construction de huit nouvelles centrales électriques d'une puissance globale de près de 5.000 MW pour consolider le réseau interconnecté «nord» à l’horizon 2015. Une capacité additionnelle d'environ 4 500 Mégawatts sera réalisée sur la période 2016-2020.
Ces réalisations permettront de porter la puissance installée du parc de production dans le Sud a de 465 MW à 768 MW à l'horizon 2020. Une capacité additionnelle de 365 MW en énergie solaire sera installée par SPE à la même période, soit 10 MW en 2013 et 50 MW/an à partir de 2014. Dans le même sillage, un déclassement d'un parc vétuste, totalisant une puissance d'environ 2.000 MW, est envisagé à l’horizon 2020. Sur la période 2012-2013, il est prévu la mise en service des extensions des centrales à turbines à gaz de F’kirina et d’Aïn Djasser, pour une capacité totale de 500 MW, et de la centrale à turbines à gaz de Messerghine pour une capacité supplémentaire de 400 MW. Par ailleurs, il est prévu, entre 2014 et 2015, la réalisation de nouvelles extensions des centrales de Ras Djinet et de Jijel pour une puissance de 800 MW chacune en cycle combiné. Au total, près de 3.000 MW seront mis sur le réseau d'ici 2015, y compris les projets à réaliser pour le renforcement du réseau Sud. Est-il utile de rappeler que la puissance installée en matière d'énergie électrique fournie par le groupe Sonelgaz est passée à plus de 1132-5 MW à la fin du premier trimestre 2010. L'essentiel de ce volume, soit 8 439 MW, est assuré par les centrales de la Société de production de l’électricité (SPE), filiale du groupe Sonelgaz.
D. Akila

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions