Législatives du 10 mai : Installation, hier, de la commission préparatoire des élections

M. Ould Kablia affirme qu’elle sera composée de représentants de partis agréés
PUBLIE LE : 23-02-2012 | 0:00

«Les membres de cette commission sont des représentants de formations politiques agréées», a fait savoir le ministre.
Aux partis qui se financent « illégalement », il promet d’entamer des enquêtes qui seront suivies de sanctions extrêmement importantes.

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Daho Ould Kablia, a procédé hier à l’installation de la commission officielle de la commission nationale préparatoire des élections. « Les membres de cette commission sont des représentants de formations politiques agréées », a déclaré le ministre en marge de cette rencontre. Et c’est à eux que « revient le choix d’élire le président.»
La présidence provisoire est confiée, comme le stipule la loi à deux représentants, le plus âgé et le plus jeune qui sont, respectivement, précise le ministre, MM. Bouzeghoub Tahar du Rassemblement nationale démocratique et Osmani Lamine du Front  national algérien. La proposition d’inclure une personnalité connue sans penchant politique a été rejetée par le ministre de l’Intérieur car « elle ne correspond pas avec ce que stipule la loi.»
Répondant à une question relative au recours déposé par un congressiste du Front de justice et de liberté (FJD) faisant état de l’ «illégalité» du Congrès tenu par la formation de Djaballah, M. Ould Kablia a avancé que « tous les recours seront étudiés. » Sur le boycott du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), il répondra, succinctement: « Je ne fais aucun commentaire à faire.»
Sur sa lancée, le ministre coupe court à certaines allégations faisant état du «gonflement» des listes électorales et mettant en cause le nombre de 21 millions d’électeurs annoncés par son département, M. Ould Kablia fera savoir : « La pyramide des âges indique qu’il y a  plus de 26 millions de citoyens ayant atteint l’âge de voter.» Interrogé sur le taux de participation lors des prochaines législatives prévues le 10 mai prochain, l’orateur affirme s’attendre « à un taux acceptable, compte tenu de l’ensemble des procédures prises à cet effet.» Selon lui, « cela se confirmera le jour du scrutin pour vérifier si le citoyen croit ou non au discours politique.»
Pour le ministre, les législatives prochaines seront une occasion que les citoyens doivent saisir. Explicite, il indiquera que « les électeurs ne doivent pas rater l’opportunité de choisir les meilleurs représentants.» Allant plus loin dans son intervention, M. Ould Kablia affirme : « Je ne souhaite pas qu’il y ait des abstentions. En tout cas, je reste confiant que les gens ne déserteront pas les bureaux de vote.»
A propos des formations politiques, notamment celles en cours de création, qui demandent des candidats, le ministre s’est abstenu de tout commentaire. Sur les messages, SMS, envoyés par son département pour inciter les citoyens à se rendre aux urnes, il répond : « Ce n’est pas une campagne, c’est juste un rappel de leurs droits et devoirs.» Quant au financement des législatives, le ministre fera savoir qu’il  aura des remboursements des frais dépensés mais pas d’indemnités spécifiques aux membres de la commission des élections. Et aux partis qui se financent « illégalement », le ministre promet d’entamer des enquêtes qui seront suivies de sanctions extrêmement importantes.
Fouad IRNATENE        
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com