mercredi 26 fvrier 2020 18:49:47

Relizane : La mercuriale flambe

A chaque annonce d'intempéries proches, s'ensuit une flambée des prix des fruits et légumes frais et secs.

PUBLIE LE : 15-02-2012 | 0:00

A chaque annonce d'intempéries proches, s'ensuit une flambée des prix des fruits et légumes frais et secs. Cette subite hausse des prix démesurée est constatée  chaque fois que le mauvais temps s'installe. Une tournée effectuée dans les marchés couverts et de proximité des fruits et légumes de la ville de Relizane permet de deviner les réactions de désappointement des ménagères. S'agissant des légumes, la pomme de terre coûte 70 DA le kg, alors qu'elle était cédée il y a deux jours de cela à 45 DA le kg. C'est le même constat pour la carotte qui est affichée à 50 DA le kg. Le navet 50 DA, l'oignon 50 DA, le chou-fleur 80 DA, le chou 70 DA, la courgette 110 DA, les petits pois 200 DA, la salade 70 DA, le fenouil 70 DA, l'artichaut 60 DA, le citron 60 DA, les fèves 80 DA, la tomate 120 DA, le piment 150 DA, le poivron 120 DA, l'aubergine 80 DA, la betterave 60 DA,
Par contre, le prix des haricots verts  était fixé à 250 DA le kg. Les légumes secs, très prisés en ce temps de froid, à leur tour, n'ont pas échappé à la hausse, les haricots blancs vendus à 180 DA le kg, les lentilles 150 DA, les pois chiches 160 DA. Pour les fruits, ils subissent la même hausse vertigineuse, l'orange locale de meilleure qualité coûte 120 DA le kg, la clémentine 100 DA, la banane 100 DA, la pomme locale est cédée à 80 DA le kg, celle importée 160 DA le kg,  les dattes de moyenne qualité 150 DA et celles de meilleure qualité vendues à 360 DA.
En outre, les viandes blanches n'ont pas échappé à cette hausse des prix où les consommateurs ont remarqué que toute raison a été dépassée. Les viandes blanches ont dépassé les 320 DA pour atteindre 340 DA le kg. La dinde a frôlé les 600 DA le kg. Tandis que les viandes rouges sont carrément inaccessibles vu leur cherté car la viande bovine est comprise entre 900 et 1200 DA le kg, l’ovine est à 1100-1200 DA. Le citoyen consommateur trouve cette augmentation qui persiste non justifiée, alors  que les marchands de fruits et légumes mettent en avant plusieurs facteurs, dont principalement le mauvais temps qui sévit ces derniers temps.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions