samedi 28 mars 2020 18:35:13

Sport militaire : Une ascension formidable

Le sport militaire est en train de vivre ses meilleurs moments, puisqu'il ne cesse de réaliser de grandes performances aussi bien sur le plan national, arabe, continental qu'international depuis 2006 et l'avènement du Général Meguedad Benziane à la tête du service des sports militaires.

PUBLIE LE : 13-02-2012 | 0:00
D.R

Le sport militaire est en train de vivre ses meilleurs moments, puisqu'il ne cesse de réaliser de grandes performances aussi bien sur le plan national, arabe, continental qu'international depuis 2006 et l'avènement du Général Meguedad Benziane à la tête du service des sports militaires. Il faut dire que les résultats n'ont jamais été aussi retentissants. Certes, nos sélections nationales avaient eu par le passé à briller sur le plan du sport militaire international, mais jamais comme il l'est actuellement.

Les nouveaux responsables du sport militaire ont ramené une nouvelle stratégie basée sur la massification, mais aussi l'élitisme. Il faut dire que cette institution comprend 25 disciplines comme il est le cas dans la nomenclature des disciplines sportives du CISM. Outre les sports-co (basket-ball, handball, volley et football), le Futsal, sports de combats comme le karaté, le judo, le taekwondo et les luttes associées (gréco-romaine et libre), boxe, athlétisme, cross-country, équitation, aviron, voile, plongée sous-marine, parachutisme, tir au fusil, pentathlon militaire, pentathlon naval, pentathlon aéronautique, pentathlon moderne, cyclisme, escrime, course d'orientation.
Les athlètes qui rejoignent le CRPESM sont tous des contractuels qui pratiquent leur sport préféré, mais poursuivent aussi des formations. C'est-à-dire au sein de l'ANP, on ne cherche avant tout à former l'homme de demain. Cette complémentarité entre sport et études ne peut que donner des hommes complets capables de se distinguer dans les grands rendez-vous internationaux. Ces contractuels sont recrutés pour quatre ans renouvelable. Cette réalité atteste de la qualité du travail effectué au niveau du sport militaire basé sur la discipline qui est le moyen par excellence pour donner les bons résultats pour une meilleure représentativité du pays à l'échelle nationale, régionale, continentale et internationale.

Stabiliser l'équipe sportive
Au Complexe de regroupement et de préparation des équipes sportives militaires (CRPESM), on n'y trouve que les athlètes d'élite. C'est-à-dire ceux qui feront tout pur honorer le pays et les couleurs nationales et donner aussi les grands champions dont tout le monde rêve. La belle aventure commencera entre 2005 et 2006 et la réunion qui avait réuni le responsable des sports militaires, Meguedad Benziane et ses collaborateurs comme les colonels Nacer-Eddine Beldjoudi (responsable du CRPESM) et Dilmi Mourad Farid (Directeur des équipes nationales) et les autres ses ont planché, dès le départ, conformément aux directives du haut commandement de l'ANP sur la stratégie sportive la plus appropriée et surtout efficace pour insuffler un sang neuf au sport dans ce secteur. "On a, dès le début, penser à mettre sur pied des équipes nationales avec des colorations militaires. On a constaté pour cela que pour obtenir de très bons résultats, il fallait stabiliser les équipes sportives. Pour progresser avec ces équipes, il faut passer par des cycles réguliers (cycle militaire est de 04 ans)" avait affirmé le colonel Dilmi le DEN. C'est pratiquement la même analyse chez Nacer-Eddine Beldjoudi, le responsable du CRPESM : "Cette stabilisation des équipes agit comme une forme de professionnalisme du fait que l'athlète est complètement sécurisé sur tous les plans et ne pense qu'à faire son sport de la meilleure des façons et ce pour rendre sa performance encore plus forte en vue d'honorer les couleurs nationales.
Les jeunes qu'on fait venir sont issus aussi bien de nos unités où l'on fait le sport de masse, mais aussi de l'extérieur. Ce qui est exigé de la nouvelle recrue et qu'il soit d'un niveau sportif assez développé tout en étant perfectible. C'est-à-dire que le sportif qui rejoint le secteur militaire doit avoir un podium honorable du fait que l'élite est la base de notre politique."  avait ajouté le colonel Nacer-Eddine Beldjoudi, responsable du CRPESM.
Les jeux militaires qui s'y déroulent périodiquement constituent un support assez important pour préparer les Jeux olympiques. C'est à dire que tout se fait suivant une programmation bien établie suivant des consultations collégiales entre les diverses parties, notamment par le biais du collège technique présidé par le chef des services des sports militaires le Général Meguedad Benziane. Rien n'est laissé au hasard. Car il n'y a plus de place à l'improvisation et à l'a-peu prés.
Tout est mûrement réfléchie dans un cadre organisé et serein.

Le système pyramidal comme moyen de détection et de formation
Il faut dire que le sport militaire donne le primat à la performance. Il faut dire que la grande majorité des athlètes possèdent des niveaux plus qu'appréciable, alors qu'au début ils sont d'illustres inconnus. La préparation et la formation qu'ils reçoivent au CRPESM leur permet de progresser d'une façon très rapide.
­­­­­­­­D’où le fait que nombreux sont les athlètes militaires qui évoluent dans les équipes nationales de basket-ball, volley-ball, judo, boxe, athlétisme et autres. "Le système pyramidale va de la base au sommet. Il faut dire que le sport de masse se fait au niveau de nos unités où il y a plus de 44 compétitions sur le plan national. Il y' a aussi l'organisation d'un championnat national avec deux groupes (groupe d'excellence (12 clubs) et une division avec 12 clubs). Il y a un système d'accession et de relégation. Il permet de créer une émulation saine entre les sportifs militaires.
Cette procédure nous facilite la détection des jeunes talents en vue de renforcer notre élite. Il faut dire que les compétitions organisées périodiquement au niveau des unités militaires nous facilitent de faire les choix appropriés.
Dès le départ, on a privilégié le niveau national, c'est-à-dire, si on commence par dominer sur le plan national avant de viser les autres niveaux comme l'échelle arabe, continental et international. Le travail effectué à la base est en train de donner ses fruits. C'est ainsi que l'Algérie est devenue championne sur le plan arabe, africain et international dans plusieurs disciplines.
Notre travail consiste à aller à la ressource. De jeunes inconnus on e fait de grands champions. Par ce système pyramidale et les compétitions régulières, on arrive à confondre la base avec le sommet grâce à la régularité des résultats", avait poursuivi Dilmi (DEN).

Des résultats qui dépassent toutes les prévisions
Depuis l'année 2006, le sport militaire avait entamé sa mue dans le bon sens du terme. La politique sportive assez audacieuse appliquée avec rigueur par l'ensemble des acteurs à tous les niveaux avait donné des résultats qui ont dépassé toutes les prévisions. On avait pu remporter des résultats qui sont restés dans les annales du sport militaire comme le titre arabe en Parachutisme en 2006 en Arabie Saoudite.
Néanmoins, le titre le plus retentissant est le titre mondial remporté par l’athlétisme algérien en 2009, à Athènes (Grèce). C'était un peu le grand début d'une grande épopée. Nos bidasses se distinguent encore une fois avec le titre mondial dans le cross-country (2010) et un titre de champion du monde militaire en Bulgarie (4 fois 400 m) (2009), titre mondial en Boxe en Russie (2010). Les militaires algériens réussiront, à chaque fois, à faire valoir leur immense talent.
Aux 5e Jeux mondiaux du Brésil en juillet 2011, les nôtres donneront une grande signification à leur participation en obtenant une médaille d'or, deux argent et trois de bronze. Il s'agit de résultats assez élogieux que beaucoup de pays arabes et africains n'ont pu obtenir. Il faut préciser que les pays étrangers ramènent leurs meilleurs athlètes. D'où la qualité des participants. l'Algérie en football réussira un véritable exploit en remportant le titre mondial militaire en battant le brésil, le pays de la Samba chez lui, mais aussi l'Egypte considéré comme le grand favori de la victoire finale.
Avec des athlètes pratiquement inconnus du bataillon et un staff technique entièrement algérien, ils ont rendu l'impossible possible. En soi, il s'agit de la morale à suivre et à mettre en pratique pour les autres sélections qui font confiance aux techniciens étrangers dans l'espoir d'améliorer leurs rendements et leurs performances. "Romario, la grande star du  Brésil qui était très vénéré dans ce pays, avait été émerveillé parles prouesses des joueurs algériens. Personne n'avait misé le moindre sou sur cette équipe algérienne. Néanmoins, sur le terrain même les supporters brésiliens sont restés ahuris d'admiration par le jeu de nos compatriotes.
Nos joueurs ont été à la hauteur et ont honoré comme il se doit les couleurs nationales. El Okbi, par exemple, a été contacté par des clubs brésiliens tellement il a enchanté tous les présents par ses grandes prouesses techniques. On ne remerciera jamais nos joueurs pour ce qu'ils ont réalisé dans cette coupe du monde de football que l'Algérie a remporté haut la main. “Avait affirmé avec fierté Dilmi Mourad Farid..
Il est certain que la discipline qui existe dans le sport militaire, les moyens mis à leur disposition par le haut commandement militaire ne peuvent que donner des résultats. L’objectif de nos sportifs militaires demeure les Mondiaux de 2017 en Corée du Sud.
D'ici là, le sport militaire a réussi à qualifier pour le JO de. Londres de Ouadahi en boxe et Aboud et Mayote en athlétisme en attendant d'autres athlètes au tir. Cela montre assez fidèlement de la qualité qui se fait au niveau de l'armée. Il est certain que l'organisation assez rigoureuse et sérieuse de ce secteur ne peut que donner d'autres résultats qui ne peuvent laisser rêveurs les plus sceptiques.
HAMID GHARBI

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions